Peurs, stress et angoisses : Les terreurs nocturnes

Les terreurs nocturnes sont des troubles du sommeil assez spectaculaires. Elles surviennent quelques heures après le coucher de votre enfant, durant une phase de sommeil lent profond, et peuvent durer de une à vingt minutes.
Peurs, stress et angoisses : Les terreurs nocturnes
Peurs, stress et angoisses : Les terreurs nocturnes

Comment se déroule une crise ?

En début de nuit, votre enfant se met à crier, et vous le retrouvez assis dans son lit, terrifié, hurlant, les yeux écarquillés et fixes. Malgré les apparences, il n'est pas réveillé, et n'aura aucun souvenir de sa crise le lendemain matin !

Comme il est en réalité endormi, il n'est pas recommandé de réveiller votre tout-petit : il risquerait de paniquer réellement et de faire une nouvelle crise de terreur au cycle de sommeil suivant.

La plupart du temps, il n'y a rien à faire ; calmez-le doucement et recouchez-le, il finira par retrouver un sommeil paisible assez rapidement.

Est-ce un cauchemar ?

Ne confondez pas les terreurs nocturnes avec les cauchemars, ces deux troubles n'ont rien à voir. Les cauchemars surviennent plutôt en fin de nuit, au terme d'un cycle de sommeil, durant la phase de sommeil paradoxal. Ils expriment ses peurs et ses conflits intérieurs.

A quoi sont-elles dues ?

Les terreurs nocturnes sont assez fréquentes les premières années de la vie de votre bébé, avec une fréquence maximale vers 3 ou 4 ans. Si elles sont très impressionnantes pour vous, elles ne sont absolument pas dangereuses pour lui.

Les crises surviennent généralement dans des périodes riches en évolution et en acquisitions fondamentales, et aussi lorsque votre enfant a des besoins de sommeil plus importants que d'habitude (quand il ne fait plus la sieste par exemple).

Si ces terreurs deviennent trop fréquentes et perturbent l'équilibre de votre petit, n'hésitez pas à consulter un pédiatre, ou un pédopsychiatre. Ces spécialistes l'aideront à exprimer ce qui le préoccupe.

Vous aimerez aussi

Vidéo : quand bébé rêve…

Que celle qui n’a jamais dégainé son smartphone pour immortaliser bébé dormant d’un sommeil de plomb nous...
Lire la suite

Changement d’heure : comment s’adapter au mieux ?

Instauré par la France en 1976, le passage à l’heure d’été a pour but de faire des économies énergétiques...
Lire la suite

Bien choisir les produits de toilette indispensables

Bien choisir les produits de toilette indispensables

Difficile d'y voir clair parmi toutes les marques disponibles dans les grandes surfaces en pharmacie ou...
Lire la suite

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • marinagalemb
    marinagalemb - Il y a 8 ans

    la dernière crise de mon loulou qui a 17 mois aussi a duré 1h30 c'est effrayé et frustrant car rien ne le calme pauvre petit loup et c'est souvent lorsqu'il est très fatigué ou que sa journée a été remplie de nouvelles expériences

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus