Les pics de croissance, qu'est-ce que c'est ?

Un bébé soudain grognon, qui ne veut lâcher ni le sein ni les bras, à la routine quotidienne perturbée... Pas de fièvre, pas de problèmes intestinaux : c'est sans doute un pic de croissance. Réguliers et nombreux tout au long de la vie de votre enfant, vous y serez confronté jusqu'à l'adolescence... Mais ce sont les premiers les plus déstabilisants !
Les pics de croissance, comment les gérer ?
Les pics de croissance, comment les gérer ?

A quel âge se produisent-ils ?

Il n'y a pas deux bébés qui grandissent de la même façon... Mais on remarque souvent l'apparition de pics (ou poussées) de croissance autour des mêmes âges : une semaine de vie, 3 semaines, 6 semaines, 3 mois, 6 mois, 9 mois ou encore 12 mois. Au-delà de cet âge, sachez que les pics ont toujours lieu : ils sont simplement moins réguliers et moins décelables. On peut simplement remarquer une augmentation de l'appétit de l'enfant, un peu de fatigue... Mais rien de commun avec les premières poussées.

Comment se manifestent-ils ?

Tout d'abord, votre bébé a faim ! Davantage que d'habitude, et quasiment en continu. Cela se traduit par des tétées beaucoup plus fréquente durant 24 à 48 heures (rarement plus). Dans le cas d'un allaitement exclusif, il va demander le sein toutes les 20 minutes environ ; et si votre bébé est nourri au biberon, il aura tendance à se manifester entre les horaires habituels.

Par ailleurs, votre enfant peut se montrer agité et grognon. Et c'est normal : avoir faim, ça ne met pas de bonne humeur ! De ce fait, le tout petit va être encore plus demandeur que d'habitude de contact et de câlins. Dans ces moments-là, la pratique du portage peut vous faciliter la vie... Par ailleurs, son sommeil lui aussi risque d'être perturbé par sa faim : des réveils plus fréquents sont à prévoir, mais aussi des phases de sommeil à des moments inattendus. Les pics de croissance, ça fatigue !

À quoi sont-ils dus ?

Ce n'est pas une surprise : votre bébé grandit. Cependant, sa croissance n'est pas linéaire, et n'est pas non plus uniquement physique !

Grossir et grandir demandent beaucoup d'énergie, et en la matière, la première année de vie de votre enfant est particulièrement éprouvante. En effet, il va en moyenne tripler son poids de naissance et prendre 20 cm. Ses mensurations vont évoluer par à-coups (les fameuses poussées), moments où son organisme aura donc besoin de davantage de carburant.

Mais l'on constate également souvent la survenue d'un pic de croissance au moment d'une nouvelle acquisition : premières nuits complètes, maîtrise du retournement dos/ventre, tenue de la position assise... Pour franchir ces grandes étapes de son développement, il semblerait que bébé ait besoin d'un accompagnement sous la forme de repas plus fréquent et de proximité intense. Comme pour se rassurer avant de se lancer !

Comment les gérer ?

  • Répondre à sa faim

Pas question de laisser votre bébé réclamer : nourrissez-le à la demande. Mamans allaitantes, pas de panique : votre production de lait s'adaptera très vite, même si vous ressentez une sensation de seins "vides"... En revanche, préparez-vous à vous rendre très disponible ! Si bébé est nourri au biberon, pas de complexes : proposez-lui un biberon dès qu'il demande. Souvent, il n'en boira que de petites quantité à la fois : veillez à renouveler la préparation très régulièrement. En règle générale, cela ne représentera pas plus d'un biberon supplémentaire par jour durant quelques jours.

  • Se ménager

Si vous allaitez, ces quelques jours intenses vont vous mettre particulièrement à contribution. Hydratez-vous un maximum pour maintenir une lactation optimale : de l'eau, mais aussi des tisanes d'allaitement. Nourrissez-vous bien et déléguez un maximum de tâches pour pouvoir être 100 % disponible. Enfin, prenez soin de vos seins soumis à rude épreuve : évitez les engorgements en vous massant et protégez vos mamelons avec une pommade adaptée.

Quel que soit le mode d'alimentation de votre bébé, essayez d'alléger votre emploi du temps au maximum durant un pic de croissance. En effet, c'est toute la routine de votre enfant qui risque d'être chamboulée pendant quelques jours, y compris ses nuits... Prenez un maximum de repos.

  • Être zen !

Pas facile quand son bébé clame sa faim et est "accroché" au sein toute la journée, dort moins et refuse d'être posé ! Les pics de croissance, surtout les premiers, sont épuisants et déstabilisants pour les parents. Lâchez prise : inutile de vouloir à tout prix "résoudre" une situation normale. La poussée passée, votre bébé va reprendre ses habitudes et, le temps passant, les pics de croissance seront de plus en plus espacés. Si vous vous sentez dépassée, n'hésitez pas à consulter un médecin ou une sage-femme.  

Vous aimerez aussi

Quand la Caf demande à une maman de sortir pour allaiter...

Une maman priée de ne pas allaiter dans les locaux de la CAF

Une jeune maman a choisi d'allaiter son bébé dans les locaux de la CAF d'Amiens, alors qu'elle attendait...
Lire la suite

Une mannequin défile en allaitant son bébé

[VIDEO] Une mannequin maman défile en allaitant son bébé

Mara Martin, mannequin américain a fait un geste fort le 15 juillet dernier. Elle a défilé en allaitant sa...
Lire la suite

Une femme transgenre parvient à allaiter son bébé : une première mondiale

Une femme transgenre parvient à allaiter son bébé : une première mondiale

Pour la 1ère fois une femme transgenre est parvenue à allaiter son bébé. On vous raconte comment c'est...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus