Le combat d'une maman contre l'Education Nationale

Image d'illustration
Dans le Lot-et-Garonne, Yolande Raulet, mère d'un enfant légèrement handicapé, a décidé de porter plainte contre l'Éducation Nationale. La suppression de plus de 4500 postes d'auxiliaires de vie scolaire (AVS) depuis la rentrée n'a pas permis à son enfant, atteint d'un « panhypopituitarisme », d'être scolarisé cette année.

Effectivement, malgré la politique d'intégration de février 2005 qui oblige l'Education Nationale à accueillir des enfants handicapés dans l'école de leur quartier, la directrice a refusé de prendre en charge l'enfant de cette maman, faute d'AVS.

Une plainte contre le ministère de l'Education nationale a donc été déposée à Agen, sous couvert de non respect de la loi, « pour faire bouger les choses » explique Mme Raulet. Notons également que sur les 5000 postes d'AVS qui attendaient un renouvellement de leur contrat, seuls 500 l'ont obtenu.

Publié le 15-09-2009 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Enseignement : ce qui a changé en 30 ans

Enseignement : ce qui a changé en 30 ans

Quelle est l'évolution de l'école maternelle en France ? Depuis quand date l'école maternelle,...
Lire la suite

L’apprentissage de l’écriture menacé aux États-unis !

Ce n’est pas un gag : en 2014, 45 des 52 états américain rendront l’apprentissage de l’écriture...
Lire la suite

Faut-il offrir un cadeau au maître ou la maîtresse de ses enfants ?

Fin d'année : quel cadeau pour la maîtresse ?

La fin de l'année approche et vous vous demandez quel cadeau faire à la maîtresse, et surtout pour quel...
Lire la suite