La chirurgie des fœtus au secours des jumeaux transfuseur-transfusé

La chirurgie fœtale est une intervention visant à traiter les pathologies évolutives in utéro. Prometteuse, cette méthode est surtout indiquée dans la thérapie des jumeaux atteints du Syndrome de Transfuseur-Transfusé (STT).
La chirurgie des fœtus au secours des jumeaux transfuseur-transfusé
La chirurgie des fœtus au secours des jumeaux transfuseur-transfusé

Pourquoi faire appel à la chirurgie fœtale ?

L'évolution de l'imagerie médicale permet une détection précoce des pathologies fœtales. Dans le cas où le problème fœtal est stable et le pronostic vital in utero n'est pas engagé, les médecins tentent souvent de maintenir la grossesse le plus longtemps possible. Cette période permet au fœtus de se développer normalement. Lorsqu'il arrive à maturité, un soin postnatal peut être envisagé pour venir à bout de la pathologie détectée. Certaines malformations fœtales sont toutefois évolutives et mettent en péril la vie fœtale sans une prise en charge adéquate. C'est dans le traitement de ce cas, souvent grave, qu'intervient la chirurgie du fœtus. Audacieuse, cette technique vise à intervenir chirurgicalement sur la pathologie du fœtus sans le faire naître. La chirurgie fœtale est surtout utilisée dans le cas du syndrome de transfuseur-transfusé afin d'apporter plus de chance de survie aux jumeaux.

Syndrome du STT, un danger pour la survie des jumeaux

Le syndrome du STT ou transfuseur-transfusé concerne les vrais jumeaux partageant le même placenta. Lors d'un STT, les échanges sanguins entre les fœtus sont déséquilibrés, l'un d'entre eux reçoit plus de sang et se développe rapidement tandis que l'autre souffre d'un manque d'approvisionnement ralentissant considérablement sa croissance. Cette situation présente un réel danger car elle peut notamment entraîner la mort des deux fœtus. Selon les statistiques, sans traitement, ce syndrome est à l'origine de la mort des deux fœtus dans 90 % des cas.

Chirurgie du fœtus, mode de traitement

La chirurgie du fœtus est possible grâce à la miniaturisation de l'endoscopie. Elle consiste en une anesthésie locale suivie d'une échographie qui permet d'avoir une imagerie précise de la zone d'intervention. Un mini télescope est ensuite utilisé pour observer la malformation au niveau des cordons ombilicaux et du placenta. Des rayons laser sont diffusés afin de coaguler le sang et de séparer le lien d'arrivée du sang vers les deux fœtus. La durée du traitement est d'environ une quarantaine de minutes. Après l'intervention, le taux de survie des jumeaux est estimé à 65 % contre 80 % pour l'un des deux jumeaux.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La première échographie

La première échographie

Etes-vous réellement enceinte ? Combien de bébés attendez-vous ? Est-ce que le fœtus va...
Lire la suite

Les 1 an de bébé

ÉVOLUTION D'UN BÉBÉ DE 12 MOIS

Votre bébé va bientôt amorcer ses 12 mois et c'est un réel bonheur pour toute la famille. Avoir un an,...
Lire la suite

Endométriose : l’allaitement en prévention ?

Endométriose : l'allaitement en prévention ?

Nouvel effet bénéfique et inattendu de l'allaitement maternel : il permettrait de prévenir l'apparition...
Lire la suite