Irlande : l’IVG bientôt légalisée ?

Pays catholique et opposé à la pratique de l’avortement, l’Irlande pourrait infléchir sa position après une dramatique affaire…
Image d'illustration



Le 21 octobre dernier, Savita Halappanavar, une irlandaise d’origine indienne, décédait d’une septicémie (infection généralisée) à l’hôpital de Galway, dans l’ouest du pays. Enceinte de 17 semaines, elle était en train de faire une fausse couche et l’équipe médicale avait refusé de pratiquer un avortement thérapeutique, au motif que le cœur du fœtus battait encore. Ils auraient également mis en avant les valeurs catholiques de l’Irlande.

Cette affaire a provoqué l’indignation de l’opinion publique. L’Irlande est en effet le seul pays de l’Union Européenne à interdire l’IVG. En 1992, pourtant, la Cour Suprême irlandaise avait autorisé la pratique de l’avortement si et seulement si "un risque réel et substantiel" existe pour la mère. Toutefois cette disposition n’a jamais été suivie du vote d’une loi, et dans les fait, elle n’a donc jamais été appliquée… Le gouvernement vient donc d’annoncer que l’autorisation d’avortement en cas de danger pour la mère serait prochainement inscrite dans la loi et appliquée systématiquement. Une avancée vers une harmonisation avec les autres pays de l’U.E. ?

Publié le 20-12-2012 à 10:57 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesses à risques : 20% des femmes concernées !

20% des quelque 830 000 femmes enceintes chaque année connaissent une grossesse pathologique.
Lire la suite

Santé : édulcorants et grossesse, méfiance

Santé : édulcorants et grossesse, méfiance

Les édulcorants sont sur la sellette depuis plusieurs mois : en effet, le « faux sucre », présent dans...
Lire la suite

Les souhaits émouvants d’enfants en soins palliatifs

Les souhaits émouvants d'enfants en soins palliatifs

Alastair McAlpine est pédiatre en soins palliatifs au Cas, en Afrique du sud. Ces patients sont des enfants...
Lire la suite