Alcool : chaque jour un enfant nait, en France, avec des problèmes de santé

On le sait alcool et grossesse ne font pas bon ménage. Pourtant, malgré les campagnes de sensibilisation, chaque jour en France, un enfant nait avec des troubles qui sont causés par la consommation d'alcool de sa mère pendant la grossesse. On fait le point.
1 enfant par jour naît avec un trouble lié à une consommation d'alcool
1 enfant par jour naît avec un trouble lié à une consommation d'alcool

L'alcool, la 1ere cause de handicap mental non génétique

C'est la première étude en France qui existe sur les troubles dus à l'alcool chez les nouveau-nés. Et elle est inquiétante. En effet, entre 2006 et 2013, plus de 3000 enfants sont nés avec un trouble lié à l'alcoolisation fœtale. Soit 1 enfant par jour en moyenne. 

Parmi ces 3000 enfants, 452 étaient touchés par le Syndrome d'Alcoolisation Fœtale (SAF). Ce qui représente un enfant par semaine. 

« Le syndrome d'alcoolisation fœtale est la première cause de handicap mental non génétique et d'inadaptation sociale de l'enfant en France, car l'alcool traverse le placenta et est toxique pour le bébé », explique François Bourdillon, directeur de Santé publique France, en charge de l'étude. 

Le SAF peut en effet entraîner chez l'enfant des malformations, des retards cognitifs importants, des retards intellectuels, des troubles du comportement...les effets dépendant de la quantité d'alcool et de la durée de consommation durant la grossesse.

Les chiffres publiés par Santé publique France sont sans doute largement sous-estimés puisque les effets du SAF sont difficiles « à diagnostiquer (...) en période néonatale et n'incluent pas les diagnostics posés ultérieurement ».

Des départements plus touchés que d'autres

Il existe de grandes disparités selon les régions de France. Ainsi le souligne l'étude « La Réunion, avec 0,36 cas pour 1000 naissances, soit plus de cinq fois le taux national, la Haute-Normandie et le Nord-Pas-de-Calais (0,21 cas/1000 naissances chacune) » sont les départements les plus touchés. 

A l'inverse, la Corse et la Franche-Comté, sont les endroits les moins impactés par l'alcoolisation fœtale. 

Un plan « zéro alcool pendant la grossesse »

Il y a quelques mois, la ministre de la santé Agnès Buzyn a annoncé, pour lutter contre la consommation d'alcool pendant la grossesse, que le logo présent sur les bouteilles de vin et d'alcool allait être plus visible et qu'un message « interdit aux femmes enceintes » serait également présent. Les viticulteurs ont largement critiqué cette volonté de la ministre. 

Par ailleurs, Santé publique France lance, à partir de 9 septembre une nouvelle campagne d'information avec ce slogan « Parce qu'aujourd'hui personne ne peut affirmer qu'un seul verre soit sans risque pour le bébé : par précaution, zéro alcool pendant la grossesse ».

Un récent sondage a montré que 75% des Français pensent que boire un verre de temps en temps pendant la grossesse n'est pas risqué...Le message de l'état risque donc d'avoir du mal à passer. 

Vous aimerez aussi

Animaux domestiques, ce qu’il faut savoir avant l’arrivée de bébé

Animaux et grossesse : comment bien gérer la cohabitation ?

L'arrivée de Bébé approche à grand pas et vous êtes inquiète par les maladies que votre fidèle compagnon...
Lire la suite

Accidents domestiques : des parents pas assez attentifs

Accidents domestiques : 9 parents sur 10 reconnaissent avoir eu un comportement à risque

Une étude montre que 90% des parents ont déjà eu un comportement à risque devant leurs enfants. Retour sur...
Lire la suite

Une larve dans une boîte de lait infantile

Lait infantile : une larve retrouvée dans une boîte de lait en poudre

C'est en préparant le biberon de son bébé qu'une famille est tombée sur une larve vivante cachée dans la...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.