Infertilité : des souriceaux japonais source d’espoir

Des chercheurs japonais ont fait un nouveau pas dans la lutte contre l’infertilité : ils ont fait naître des souris à partir d’ovocytes créés in vitro.
Image d'illustration



Des souriceaux nés dans un laboratoire de l’université de Kyoto pourraient bien apporter beaucoup d’espoir aux couples faisant face à l’infertilité. Ils proviennent en effet d’ovocytes créés in vitro par une équipe de chercheurs japonais. Pour cela, ils ont prélevé des cellules souches de souris, et ont modifié certains de leurs gènes pour les transformer en des cellules ressemblant à des cellules germinales. Mélangées à une culture de cellules ovariennes embryonnaires, elles se sont développées en ovaire. Introduits dans des souris, ils ont produit des ovocytes. Ceux-ci, prélevés, ont été fécondés in vitro puis réintroduits dans une souris porteuse. Elle a donné naissance à des souriceaux qui, devenus adultes, ont eux-mêmes eu des petits.

Encore des années de recherche

De l’aveu des chercheurs eux-mêmes, il faudra encore des années de recherche avant de pouvoir penser appliquer cette méthode à l’espèce humaine. Mais ces résultats ouvrent de nombreuses perspectives.

Publié le 15-10-2012 à 13:53 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Moins de bébés : la faute à la crise ?

Moins de bébés : la faute à la crise ?

Faisons-nous moins d'enfants en période de crise économique ? Selon cette étude américaine, les femmes...
Lire la suite

DIU : l’essayer, c’est l’adopter ?

Après la polémique autour des pilules de dernières générations, celles-ci on subit un baisse vertigineuse...
Lire la suite

Ma FIV et l’arrivée de Lilou

Ma FIV et l'arrivée de Lilou

Pour Estelle, devenir maman n'a rien eu d'évident. Après le diagnostic d'endométriose, elle a du se tourner...
Lire la suite