Grossesse en musique, enfant mélomane ?

Durant la grossesse, faire écouter de la musique au bébé est bénéfique pour son développement intra-utérin. Mais les enfants régulièrement soumis à de la musique durant la grossesse seront-ils réellement plus sensibles à la musique plus tard ? Le point sur les connaissances actuelles !
Grossesse en musique, enfant mélomane ?
Grossesse en musique, enfant mélomane ?

Les effets de la musique sur le fœtus

  • Les scientifiques ont démontré que le fœtus entend, perçoit, et, à partir de la 30e semaine d'aménorrhée environ, réagit à la musique, qu'il reconnaît ! Il y répond par une accélération du rythme cardiaque et des mouvements physiques. Tout comme la voix de ses parents, cette musique, émise dans certaines conditions, lui est devenue familière et constitue un repère rassurant et apaisant, d'autant plus si sa mère l'apprécie aussi. Par ailleurs, la musique participe au bon développement physiologique de son appareil auditif et de son cerveau.

    La musique et le nouveau-né

    • L'effet relaxant exercé lors de la grossesse se poursuit après la naissance. Il a souvent été observé que les nouveaux-nés, lorsqu'ils écoutent une musique déjà écoutée in utero, sont apaisés et attentifs. Cette information peut être très utile lorsque l'enfant est agité ou a des difficultés à dormir !
    • Des études menées aux États-Unis ont montré que la musique était très bénéfique aux enfants nés prématurément. Au bout de quelques jours, ils prenaient plus de poids et étaient plus éveillés que les autres enfants.
    • Comme pour les adultes, la musique a un effet "bonne humeur" pour le bébé qui y est sensibilisé depuis la grossesse.
    • Des scientifiques ont mis en évidence certains effets de la musique classique : en effet, sa complexité favoriserait le raisonnement spatial, c'est-à-dire la capacité à se situer dans l'espace ou à modéliser certaines formes. Une aptitude essentielle à un bon développement psychomoteur qui semble plus présente chez les petits amateurs de Mozart que chez les autres !
    • Même s'il est très difficile de le démontrer, faire écouter au fœtus différents types de musique participe certainement au développement cérébral et à l'ouverture d'esprit du nouveau-né. Toutes les stimulations sensorielles lui sont bénéfiques !

      Des observations ont pu montrer que les enfants ayant entendu de la musique durant la grossesse sont plus sensibles et calmes lorsqu'ils en écoutent après leur naissance. Dès le début de sa vie, la musique reste un repère et un enrichissement important pour lui. Dans tous les cas, lui faire découvrir vos goûts musicaux et la richesse culturelle musicale développera sa curiosité intellectuelle... Et peut-être des dons !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse et mal de dos : pas de fatalité !

Grossesse et mal de dos : pas de fatalité !

Mal de dos, mal du siècle ! Sil y a une période de la vie où les maux de dos paraissent spécialement...
Lire la suite

Bien choisir sa lingerie de grossesse

Bien choisir sa lingerie de grossesse

Vos maître mots : confort et maintien ! Votre corps va être soumis à rude épreuve durant les 9...
Lire la suite

L'importance de la santé mentale du futur papa

Papa déprimé, enfant en difficulté

La santé mentale du père pendant la grossesse influencerait le développement de l'enfant, selon une étude...
Lire la suite