Gros plan : les nausées de la grossesse

Nausées et vomissements sont des maux très courants chez la femme enceinte, surtout durant le premier trimestre de grossesse. Quelles en sont les causes et comment y remédier ? On vous dit tout.
Gros plan : les nausées de la grossesse
Gros plan : les nausées de la grossesse
Publicité

8 femmes enceintes sur 10 souffrent de nausées

C'est entre la 4e et la 8e semaine de grossesse que les nausées et vomissements de la grossesse (NVG) apparaissent chez la femme enceinte. Parfois, cela commence dès le premier jour pour les plus malchanceuses. Elles peuvent être très virulentes jusqu'à la 15e semaine, mais encore une fois cela dépend des femmes.
Certaines futures mamans sont malades jusqu'au jour de leur accouchement. On parle souvent de nausées matinales, mais elles peuvent durer toute la journée, voire même la nuit pour certaines.
Elles peuvent être très handicapantes pour la femme enceinte et pour son entourage. On estime qu'environ que 90 % des femmes n'ont plus de nausées à partir du 4e mois de grossesse.
L'hyperémèse gravidique (HG) est la forme la plus grave des NVG. Ce sont des vomissements continus et en grande quantité qui perturbent la bonne alimentation de la maman. Ce sont entre 0, 2 et 3 % des femmes enceintes qui sont concernées.

A quoi sont dus ces vomissements ?

Depuis toujours, les femmes souffrent de nausées pendant leur grossesse. On attribue cela à plusieurs facteurs.

Des raisons hormonales

L'augmentation brutale du taux de beta HCG peut provoquer des nausées. Comme cette hormone croît fortement le premier trimestre de la grossesse, on pense que cela peut avoir une incidence. Le taux se stabilise au second trimestre de grossesse et souvent les nausées s'atténuent. Des recherches montrent des concentrations plus élevées de deux hormones (thyroxine et gonadotrophines chorioniques humaines) chez les femmes qui souffrent de nausées. On pense donc que les femmes sensibles aux contraceptifs oraux (pilule) sont plus susceptibles d'être nauséeuses pendant leur grossesse.

Des changements dans le corps

Les mouvements des organes et les bouleversements physiques sont nombreux. L'utérus se déplace et peut agir sur le diaphragme et donc provoquer des nausées. Une plus grande fatigue apparaît les premiers mois de la grossesse, cela peut aussi contribuer à un état nauséeux.

Les odeurs

Dans le but de protéger l'embryon très fragile pendant le premier trimestre de la grossesse, le corps humain a fabriqué un système de défense : une très grande sensibilité aux odeurs. Ainsi, autrefois, les femmes se protégeaient en ne mangeant pas de plats à l'odeur déplaisante qui pouvaient contenir des aliments avariés. Prendre les transports en commun avec les odeurs de transpiration, de parfum, de pots d'échappement, peut alors devenir un enfer!
Cet odorat surdéveloppé irait de pair avec la théorie qui dit que les nausées seraient liées à un mécanisme ancien visant à protéger l'embryon des poisons. Ainsi, plusieurs études révèlent que les femmes ayant des nausées présentent un taux plus faible de fausses couches ou d'anomalies héréditaires que les autres.

Quels sont les bons gestes à adopter en cas de nausées de grossesse ?

Enceinte, on ne peut pas prendre trop de médicaments Cependant, dans certains cas, les médecins proposent des traitements médicamenteux.

Au réveil

Certaines mamans se couchent en posant des fruits ou des biscuits secs à côté de leur lit. Au réveil, elles n'ont qu'à tendre le bras, grignoter un peu et enfin se lever.

Fractionner ses repas

Il s'agit de manger peu mais en plusieurs fois. Avaler quelque chose toutes les deux ou trois heures, c'est bien. Finis les repas indigestes, on mange léger pour ne pas amplifier le phénomène de dégoût lié à une indigestion. Privilégiez les aliments sans odeur forte comme les pommes, les biscottes, du blanc de dinde. Privilégiez le froid plutôt que le chaud car moins d'odeurs fortes sont dégagées.
Passez le relais de l'organisation des repas, si vous le pouvez, ou bien achetez du "tout prêt" : pour quelques semaines, ce n'est pas bien grave...

Côté boissons

On conseille de ne pas boire pendant les repas mais plutôt un quart d'heure avant ou après.

Les remèdes de grand-mère

Parce que nos grands-mères souffraient elles aussi de nausées de grossesse, elles connaissaient déjà le gingembre, très efficace !
Cette racine se consomme :

  • Seule et confite; attention, le goût est particulier et peut déplaire! Inutile alors de vous forcer.
  • En poudre déshydratée, dans de l'eau tiède, avec un jus de citron et une cuillère de miel, à boire avant le repas : plus facile et mieux toléré!
  • Sous forme de gélules, à retrouver au rayon des compléments alimentaires en pharmacie ou magasins bio.

Et si vous testiez l'homéopathie contre les nausées ?

  • Si vous êtes apaisée lorsque vous mangez, vous pouvez prendre de l'ignatia;
  • Si les nausées surviennent surtout au réveil, prenez sépia.
  • Si les nausées ne s'estompent pas, consultez un médecin pour éviter de trop grandes carences.
Plus d'articles sur : #sante
Isabelle DAMIRON
Publié le 27-08-2013 à 00:00
Mis à jour le 26-10-2017 à 16:52
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus