Grande-Bretagne : les mamans insatisfaites des maternités

Une grande enquête menée par le National Health Service (Service National de la Santé) britannique brosse un bien sombre tableau des maternités anglaises…
Image d'illustration

Des futures mamans en plein travail laissée seules des heures durant ; des sages-femmes débordées, injoignables, n’écoutant pas ou ne prenant pas au sérieux les parturientes ; une prise en charge de la douleur défaillante… Les jeunes mamans britanniques sont sévères envers leurs maternités !

Le NHS a interrogé 23 000 jeunes mères sur leur vécu de la naissance. 25% d’entre elles ont dit s’être senties anxieuses durant le travail car elles ont été laissées totalement seule, sans la moindre visite de la part du personnel médical ! Au total, 39% des mamans soulèvent des problèmes de tous ordres durant le travail et au moment de l’accouchement.

Une femme témoigne : elle a attendu une perfusion de morphine durant plus de deux heures suite à une césarienne. Une autre a du accoucher dans un couloir, faute de salle de naissance disponible, et alors que la naissance avait été… déclenchée, donc programmée !

Après l’accouchement, ce n'est pas mieux : les jeunes mamans sont se sentent tout aussi délaissées par le personnel médical. Plus de 40% d’entre elles considèrent n’avoir pas reçu d’aide et de conseils appropriés pour démarrer l’allaitement. Pire encore : une femme sur 10 évoque des sanitaires sales !

Bref, un bien sombre tableau. Les autorités médicales, et particulièrement le Collège Royal des Sages-Femmes, indiquent qu’une grande part de ces dysfonctionnements est imputable au sous-effectif des personnels médicaux. Elles déclarent néanmoins que, si 1 200 sages-femmes sont actuellement en fonction dans les maternités publiques, on compte pas moins 5 000 élèves sages-femmes actuellement en formation et qui seront opérationnelles d’ici 3 ans ; un record !

Source : dailymail.co.uk

Publié le 13-12-2013 à 15:11 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Un jeu vidéo qui montre combien accoucher n'est pas toujours facile

Un jeu vidéo qui montre combien accoucher n'est pas toujours facile

Mardi, l'ONG Memisa a lancé à Bruxelles un jeu vidéo intitulé « Accoucher n'est pas un jeu » . Une...
Lire la suite

Votre corps après la grossesse : Les soins spécial jeunes mamans

Votre corps après la grossesse : Les soins spécial jeunes mamans

Pendant 9 mois, votre corps a subi de profonds changements, sans parler de l'accouchement en...
Lire la suite

1% de chance de survie…C’est gagné pour Elsie !

C’est la belle histoire du jour : la petite Elsie devait, au mieux, survivre quelques heures à sa...
Lire la suite