Education : l’instruction des filles, priorité de l’UNESCO

Image d'illustration

Dans le monde, 39 millions de filles d'âge scolaire ne vont pas à l'école, les femmes représentent les deux tiers des 739 millions de personnes analphabètes, et moins 40% des pays du globe assurent un accès égal aux études aux deux sexes. Un constat accablant qui a conduit l'UNESCO à lancer un partenariat mondial en faveur de l'éducation des filles et des femmes !

Le problèmes n'est pas nouveau et l'UNESCO sait déjà qu'il sera très difficile de faire évoluer la situation : en effet, dans de nombreux pays, le poids des interdits, des coutumes, des religions ou encore la conjoncture économique font passer l'école et l'alphabétisation des filles au second plan... Même si certains Etats, comme le Bangladesh ou le Mali, font figure de bons élèves et s'efforcent de remédier à cet enjeu primordial.

Présente lors de la conférence de lancement de la campagne, la secrétaire d'état américaine Hillary Clinton a rappelé que les pays donnant accès à l'éducation aux filles voient leur PIB (Produit Intérieur Brut) augmenter, tandis que les chiffres de transmission du virus du SIDA ou encore des violences domestiques baissent significativement ; il est urgent d'agir !

Publié le 06-06-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Vous aimerez aussi

Parents : prudence sur la route de l’école !

Et on ne parle pas de prudence au volant : selon une enquête OpinionWay – Assureurs Prévention, la...
Lire la suite

L'école et les langues régionales

L'école et les langues régionales

Vous souhaitez inculquer à votre enfant la langue de ses racines, ou encore le préparer à l'apprentissage...
Lire la suite

Le ramassage scolaire

Le ramassage scolaire

Le ramassage scolaire est mis en place dans certains endroits où le nombre d'enfants n'est pas suffisant...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus