Jumeaux, frères et sœurs, meilleurs amis : faut-il les séparer à l'école?

« Toujours ensemble », « inséparables », « jamais l'un sans l'autre »... voila le genre de remarques que l'on entend à propos de jumeaux, de frères et sœurs ou de meilleurs amis ! Ces relations fusionnelles sont-elles préjudiciables ? Faut-il y mettre fin ?
Jumeaux, frères et sœurs, meilleurs amis : faut-il les séparer à l'école?
Jumeaux, frères et sœurs, meilleurs amis : faut-il les séparer à l'école?

Faut-il séparer les jumeaux ? L'éternel débat !

On voit bien que la relation qui s'établit dans une famille avec des jumeaux est très particulière. Tant au niveau des relations parents-enfants, que de la relation entre les jumeaux !

Toujours ensemble, ceux-ci peuvent développer un univers bien à eux, avec un langage et des échanges spécifiques, appelée cryptophasie. Sans aller jusqu'à séparer les jumeaux de manière brutale, il est plus important de les encourager à développer leur individualité.

Souvent perçus comme une paire, moins par les parents que par l'entourage, les jumeaux doivent pouvoir sortir de leur « fusion toxique » dixit Marcel Rufo. Plus « confortable », la relation fusionnelle les empêche d'aller vers les autres, de se forger leur propre personnalité, ce qui peut être préjudiciable l'adolescence venue !

Pour les frères et sœurs, très proches, l'attitude à adopter est finalement la même... Considérer chacun des enfants comme une entité à part entière et pas comme une moitié, valoriser leur singularité, exacerber leurs envies personnelles... sont autant de facteurs de réussite pour que chacun des deux enfants s'épanouisse !

Faut-il séparer les meilleurs copains à l'école ?

Complicité de tous les instants, mêmes activités extrascolaires, une relation trop fusionnelle entre copains est-elle « dangereuse » ?

Des chercheurs en psychologie du développement ont mis en évidence qu'une amitié, même exclusive, de deux enfants à l'école n'est absolument pas préjudiciable.

Bien au contraire ! Loin de constituer un handicap à la socialisation, cette amitié forte offre  l'avantage de procurer un sentiment de sécurité, permettant aux deux protagonistes une meilleure insertion dans la classe ou auprès d'un groupe.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les évaluations et les notes

Les évaluations et les notes

Tout au long de sa scolarité, votre enfant se verra régulièrement évalué et noté par ses professeurs. C'est...
Lire la suite

Les enfants de 2 ans de plus en plus scolarisés

Le taux national de scolarisation à 2 ans atteint 11, 8%, une hausse de 0,8 points par rapport à la rentrée...
Lire la suite

Enseigner à la maison

Enseigner à la maison

En France, entre 6 et 16 ans, seule l'instruction est obligatoire, pas la scolarisation. Il vous est donc...
Lire la suite