Contraception : l'implant, comment ça marche ?

Publié le 24-03-2014 à 16:15 | Mis à jour le 21-11-2017 à 09:10 | Auteur : Isabelle DAMIRON
En dehors des moyens de contraception classiques tels que la pilule ou le stérilet, il existe des méthodes contraceptives plus rares telles que l'implant. Il s'agit d'un petit cylindre de plastique qui délivre des hormones progestatives à petites doses et empêche ainsi l'ovulation.
Contraception : l’implant, comment ça marche ?
Contraception : l’implant, comment ça marche ?
Publicité
En dehors des moyens de contraception classiques tels que la pilule ou le stérilet, il existe des méthodes contraceptives plus rares telles que l'implant. Il s'agit d'un petit cylindre de plastique qui délivre des hormones progestatives à petites doses et empêche ainsi l'ovulation.

 

 

Comment s'en sert-on ?

L'implant contraceptif est inséré par un médecin sous la peau du bras, en quelques minutes, avec une légère anesthésie locale. Il a une durée de vie de 3 ans environ mais peut être retiré à tout moment. Après la pose, l'implant disparaît totalement de la vue et devient complètement insensible.

L'implant est-il efficace ?

Comme la pilule et le stérilet, l'implant contraceptif est un moyen de contraception très efficace : il bloque la grossesse dans 99 % des cas.

Les avantages

L'implant est bien toléré par l'organisme et fonctionne seul. Il est efficace pendant une longue durée, discret et facile à retirer. Dès son retrait, les effets se dissipent et la grossesse est de nouveau possible.

Les contre-indications et effets secondaires

En cas de problèmes de santé relativement graves tels que les phlébites, les troubles pulmonaires, les saignements vaginaux, il vaut mieux éviter de se faire poser un implant. De fait, l'implant contraceptif peut provoquer des saignements importants, une prise de poids ou une poussée d'acné. Les règles peuvent disparaître, mais cela n'a aucune incidence sur la santé.

Comment se faire poser un implant ?

On peut se procurer un implant en pharmacie sur ordonnance d'un médecin ou gynécologue qui le posera. Son prix est d'environ 125 € et il est en partie remboursé par la Sécurité Sociale.

 

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus