Congélation des ovocytes : la ministre de la santé répond à la chanteuse Lorie

Il y a quelques jours la chanteuse et comédienne Lorie Pester avait interpellé la ministre de la santé, Agnès Buzyn, pour lui demander d'autoriser toutes les femmes à pouvoir congeler leurs ovocytes en France. La ministre lui a répondu. On fait le point.
Congélation des ovocytes pour toutes les femmes
Congélation des ovocytes pour toutes les femmes

« Je suis plutôt favorable à ce qui ouvre et donne plus de liberté mais je souhaiterais qu'il y ait quand même des garde-fous pour que toutes les femmes à l'âge de 30 ans en France ne décident pas de congeler leurs ovocytes pour faire des enfants à 40 ans mais s'inscrivent bien dans des grossesses plus précoces » a expliqué la ministre de la Santé, Agnès Buzyn au micro de RTL dimanche 21 octobre.

Une réponse à la chanteuse Lorie

Cette intervention de la ministre de la santé est une réponse à la chanteuse Lorie. Il y a quelques jours, celle-ci avait publié une lettre ouverte sur le site du HuffPost pour demander au président de la République d'ouvrir à toutes les femmes la possibilité de congeler ses ovocytes.

Que dit la loi sur la congélation des ovocytes ? 

A ce jour, en France, seules les femmes ayant une endométriose sévère, un cancer, souffrant d'obésité sévère...sont autorisées à faire congeler leurs ovocytes. 

Dans tous les autres cas, les femmes qui souhaitent le faire sont obligées d'aller en Espagne. 

En septembre dernier, le comité de bioéthique s'est déclaré favorable à la congélation des ovocytes pour toutes les femmes, permettant ainsi aux femmes qui souhaitent des enfants de congeler leurs ovocytes avant leur 35 ans, âge qui correspond à une baisse significative de la fertilité chez les femmes. 

La loi sera débattue au Parlement à partir de janvier 2019. 

La ministre, Agnès Buzyn semble partagée sur la question : « je pense qu'il est plus important de s'interroger pourquoi une société ne permet aux femmes de faire à la fois leur carrière et des enfants et pourquoi on oblige ces femmes à faire une carrière précoce et à faire des enfants tardivement. Je préférerais qu'on s'attaque au problème de fond qui est qu'il faut qu'on favorise à des femmes jeunes qui veulent une carrière aussi la capacité de faire des enfants ».  

En attendant que la société entière ne change de regard sur les femmes, la loi pourrait permettre à celles-ci de gérer leurs ovocytes en France, pour leur permettre de réaliser leur rêve le plus précieux : devenir maman. 

Vous aimerez aussi

Une jeune fille de 17 ans enceinte de 7 mois sans le savoir

Déni de grossesse : elle se découvre enceinte à 7 mois !

Au Royaume-Uni une jeune fille de 17 ans a fait un déni de grossesse. Quand elle a fait le test et...
Lire la suite

Noel 2018 : Nos cadeaux coup de cœur à offrir à une future ou une jeune maman

Noel 2018 : Nos cadeaux coup de cœur à offrir à une future ou une jeune maman

Noël approche maintenant à grands pas. Voici une sélection de nos cadeaux coups de cœur à faire à une...
Lire la suite

Nos conseils pour une grossesse épanouie

De la grossesse à l'accouchement : 7 conseils pour rester zen et en pleine forme

Après quelques minutes de suspense devant le test de grossesse, le verdict vient de tomber : vous êtes...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.