Cancer et fertilité

Publié le 17-09-2013 à 11:26 | Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10 | Auteur : Isabelle DAMIRON
Les traitements de chimiothérapie, de radiothérapie et chirurgicaux qui servent au traitement des cancers ont souvent des répercussions sur la fertilité de l'homme ou de la femme concernée.
Image d'illustration
Publicité

Les traitements de chimiothérapie, de radiothérapie et chirurgicaux qui servent au traitement des cancers ont souvent des répercussions sur la fertilité de l'homme ou de la femme concernée.

Les cancers féminins et la fertilité

Le traitement chirurgical du cancer du sein (mastectomie d'un sein ou des deux) n'a pas d'impact sur la fertilité de la femme, même si cela a parfois des conséquences sur sa vie sexuelle. Celui des cancers de l'ovaire et du col de l'utérus est plus impactant pour la fertilité. Ainsi, en cas d'hystérectomie totale, la femme devient infertile. La chimiothérapie entraine quant à elle une aménorrhée et une ménopause précoce, réduisant ainsi les probabilités de tomber enceinte.

La radiothérapie a elle aussi des conséquences, mais essentiellement sur la partie exposée aux rayons. Ainsi, dans le cas d'un cancer du sein, l'exposition est négligeable sur les parties génitales reproductrices. Pour ceux du col de l'utérus et des ovaires, il n'en est pas de même.

Les cancers masculins et la fertilité

La radiothérapie dans le cas d'un cancer du testicule peut provoquer des troubles de l'érection, comme des difficultés à obtenir et à maintenir une érection, ce qui complique le rapport sexuel et donc la fécondation de la partenaire.

La chimiothérapie à cet endroit engendre elle un risque d'infertilité.
Il va sans dire que l'ablation d'un ou des deux testicules réduit ou annihile la possibilité d'avoir des enfants.

Quelles solutions

Les solutions actuelles sont d'abord l'attention portée à la minimisation des zones exposées durant les différents traitements afin de limiter leur impact sur la fertilité lorsque cela est possible. Ensuite viennent les méthodes afin de conserver des cellules reproductrices de la femme et de l'homme : congélation des ovules ou des spermatozoïdes en vue de pouvoir conserver le choix d'une FIV, du recours à une mère porteuse, etc...

Pour plus d'informations sur le sujet, n'hésitez pas à consulter un médecin.

 

En savoir plus

Des articles sur le sujet sur le site Lecancer.fr et E-santé.fr

 

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus