Burn-out maternel : le touchant témoignage d'une maman

Une jeune maman américaine a publié sur sa page Facebook un témoignage poignant dans lequel elle raconte sa lutte contre la dépression et le burn-out maternel. Un témoignage dans lequel beaucoup de maman se sont reconnues.
Le burn out maternel une maman témoigne
Le burn out maternel une maman témoigne

Devenir maman est la plus belle chose au monde dit-on. Mais l'arrivée d'un bébé c'est aussi, parfois, à la fois une immense joie et une fatigue physique et que certaines femmes ont du mal à surmonter. 

C'est cela que l'on appelle le burn-out maternel. Ce moment où l'épuisement est tel que toutes les choses du quotidien semblent insurmontables. 

Une maman américaine, Brittany Ernsperger souffre de ce burn-out maternel. Et elle sait que les femmes entre elles n'en parlent pas assez, parce qu'il faut être une bonne mère. A tout prix. 

« La dépression m'a tirée vers le bas. Elle m'a aspiré. Comme un trou noir »

Début juillet, Brittany publie donc une photo d'une immense pile de vaisselle propre. Sous cette photo un long texte, que nous avons choisi de vous publier en intégralité, tant il est fort et rend hommage à toutes les femmes qui se battent chaque jour pour être de bonnes mères : 

« C'est à ça que ressemble la dépression. 

Non, pas la vaisselle propre. Mais à deux semaines sans la faire. 

Il y a 3 jours, je me suis assise par terre, dans la cuisine, et j'ai regardé cette pile de vaisselle en pleurant. Je savais qu'elle devait être faire. Je voulais la faire. Mais la dépression m'a tiré vers le bas. Elle m'a aspiré. Comme un trou noir. Très rapidement, comme dans un sable mouvant. 

Cette vaisselle sale m'a accompagné matin et soir, toute la journée. Je la regardais. Me disait que je pouvais la faire. Que je le ferai. Et je me suis sentie vaincue chaque jour parce que je ne la faisais pas. Et ça rendait la dépression encore plus profonde, parce que ne pas réussir à accomplir quelque chose qui doit être fait, c'est un nouvel échec de plus. 

Sans valeur. Échec. Moins que rien. Incompétente. Stupide. Paresseuse. Tous ces mots traversent l'esprit de quelqu'un qui souffre de dépression. Toute la journée. 

L'anxiété est partout. Vous avez peur que votre mari vous quitte parce qu'il pense que vous êtes paresseuse. Vous avez peur de laisser des gens entrer chez vous parce qu'ils penseront que vous êtes une mauvaise mère. Vous avez l'impression que vous échouez avec vos enfants parce que pour le 3e dîner de suite, il n'y a pas de vaisselle propre pour cuisiner et que c'est donc pizza. Encore. 

Et le pire de tout ça, c'est qu'il n'y a pas que la vaisselle. La lessive, le ménage, s'habiller, prendre une douche, habiller les enfants, se brosser les dents et brosser leurs dents, toutes les tâches quotidiennes deviennent un cauchemar. Une tâche trop lourde. Et un jour on ne la fait plus du tout ». 

« Votre corps a besoin d'une pause »

 Brittany poursuit son texte : « La dépression est quelque chose dont les gens « forts » ne parlent pas parce qu'en parler signifierait être « faible ». 

Vous n'êtes pas faible. Vous avez été fortes pendant très longtemps, et vous avez traversé tellement de choses que votre corps a besoin d'une pause. 

Peu importe que la seule chose que vous ayez fait aujourd'hui soit d'avoir mis du déodorant. Je suis fière de vous pour ça. Bon travail. Je suis de votre côté. 

Je ne cherche pas du tout la sympathie. Mais je veux faire savoir que je suis là pour vous. J'ai compris. Si vous avez besoin de parler à quelqu'un, je serai toujours là pour vous aider. 

Un message viral

Ce message très fort de la jeune maman est très vite devenu viral. En quelques jours il a été partagé plus de 200 000 fois, et plus de 800 personnes l'ont commenté.

C'est dire si le sujet du burn-out maternel concerne un grand nombre de jeunes mamans et à quel point il faut savoir s'écouter et écouter les signes avant-coureurs d'une trop grande fatigue...

Vous aimerez aussi

Les troubles du comportement : la dépression chez l'enfant

Les troubles du comportement : la dépression chez l'enfant

Il n'est jamais simple de détecter un état dépressif chez un petit enfant, particulièrement quand il ne...
Lire la suite

Dépression maternelle : la crèche, une solution

Dépression maternelle : la crèche, une solution

Les enfants de mamans souffrant de dépression tirent de grands bénéfices de l'accueil collectif !
Lire la suite

Grossesse, lblues des papas

Grossesse : le blues des papas !

Bouleversement hormonal, prise de poids et baby-blues, voire dépression : les futurs et jeunes pères...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus