Antidépresseurs pendant la grossesse : pas forcément nocifs

Prendre des antidépresseurs pendant la grossesse n’accroît pas le risque d’enfants mort-nés, selon une étude scandinave publiée récemment.
Image d'illustration



Peut-on ou non prendre des antidépresseurs pendant sa grossesse ? Ne risque-t-on pas des complications à la naissance pouvant aller jusqu’au décès du bébé ? Ces questions sont fréquentes pour les femmes qui se trouvent sous traitement antidépresseur. Elles divisent également la communauté scientifique. Mais une nouvelle étude scandinave publiée récemment apporte une nouvelle information : un traitement antidépresseur pendant la grossesse n’augmente pas le risque d’enfant mort-né.

Des statistiques relativement similaires

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont étudié 1,6 million de naissance. Dans cette étude, près de 30 000 femmes enceintes prenaient des antidépresseurs. Il apparaît que le taux de décès néonataux est relativement similaire pour les femmes ayant pris des antidépresseurs (2,54 pour mille) que pour celles qui n’en pas pris (2,21 pour mille). Les chercheurs expliquent la légère différence de chiffres par le fait que parmi les femmes traitées par antidépresseurs, certaines présentaient des troubles psychiatriques graves,fumaient ou avaient un âge avancé pour une grossesse. Par ailleurs, les chercheurs rappellent que la dépression pendant la grossesse touche 7 à 19% des femmes dans les pays industrialisés.

Publié le 07-01-2013 à 15:43 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Obésité infantile : l’IMC, pas fiable

Obésité infantile : l'IMC, pas fiable

Et si l'incontournable Indice de Masse Corporelle (IMC) n'était pas un outil adapté au dépistage de...
Lire la suite

Rétinoblastome chez les bébés : un dépistage pour éviter les risques

Rétinoblastome chez les bébés : un dépistage pour éviter les risques

Chaque année en France, un enfant sur 15 000 à 20 000 est concerné par le rétinoblastome. Les signes de...
Lire la suite

Alcool et grossesse : la valse des études continue!

Enceinte, peut-on boire beaucoup, un peu ou pas du tout ? Les études scientifiques se succèdent ces...
Lire la suite