Acné : un traitement dangereux pendant la grossesse

Le Roaccutane, médicament bien connu de celles et ceux qui ont subit une acné sévère, est encore trop consommé par des femmes enceintes...
Acné : un traitement dangereux pendant la grossesse
Acné : un traitement dangereux pendant la grossesse

ROACCUTANE : UN REMÈDE "MIRACLE"

Flash-back sur votre adolescence : si vous avez souffert d'une forme sévère d'acné, nul doute que votre dermatologue vous a prescrit du Roaccutane, fameux médicament "miracle" contre les boutons ! Corollaire systématique si vous étiez une fille : la prescription d'une pilule contraceptive, souvent la toute première de votre vie, d'ailleurs...

UN MÉDICAMENT DANGEREUX POUR LA GROSSESSE  

En effet, le principe actif du Roaccutane, l'isotrétinoïne, est un composé très fortement tératogène, c'est-à-dire qui provoque de très graves malformations sur le fœtus en cas de grossesse, voire des fausses couches. Il faut donc absolument éviter une grossesse en cours de traitement !

Pourtant, une étude réalisé par le centre de pharmacovigilance de Tours et publiée dans Le Quotidien du Médecin rapporte que chaque année, des femmes se retrouvent enceintes alors qu'elles sont sous Roaccutane (incidence de 0,30 à 0,95 pour 1 000 femmes environ). Dans l'immense majorité des cas, ces grossesses se terminent par des fausse couches, des IVG, voire des IMG (Interruptions Médicales de Grossesse) à cause des malformations fœtales...

Une situation qui ne devrait plus être, selon les auteurs de l'étude ! Ces grossesses résulteraient de défauts de prescription (la personne ne procurant le traitement sans avis médical) ou de non respect des consignes de sécurité (pas de contraception, accidents de pilule, etc.). Bref, des prises de risques largement évitables !

PAR SÉCURITÉ, CONSULTEZ UN DERMATOLOGUE 

La grossesse peut parfois provoquer une résurgence de l'acné. Bien que cela puisse être difficile à supporter, n'essayez en aucun cas de vous traiter par vous-même à l'aide d'un médicament contenant de l'isotrétinoïne ! Les risques pour les organes vitaux de votre bébé sont considérables, surtout durant les premiers mois de grossesse. Consultez plutôt un dermatologue qui vous indiquera les meilleurs et les plus sûrs moyens de contrôler vos problèmes de peau durant cette période délicate...En toute sécurité !

Source : pourquoidocteur.fr

Publié le 11-04-2014 à 09:47 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • ladyofmonaco
    ladyofmonaco - Il y a 6 ans

    J'y croit pas !! A notre époque comment sa peut encore arriver . J'ai fais 3 traitements d'une durée de 1 ans chacuns (3 ans de traitements en tout ) et la surveillance est tellement importante . Livre spécial avec date cachets du dermatologue nom prenoms prise de sang 1 fois par mois minimum . Justificatif de la pilule . Sans compter les avertissement du dermatologue avant le début du traitement .

Vous aimerez aussi

Santé : le Bisphénol A dans les biberons, c’est fini !

Il y a quelques jours, le parlement français a décidé de retirer du commerce tous les biberons composés de...
Lire la suite

Sauvé par le karaté !

A seulement 5 ans, Jake est en passe de devenir l’une des plus jeunes ceintures noires de karaté au...
Lire la suite

La néonatalogie, comment ça se passe ?

La néonatalogie, comment ça se passe ?

Panique : parce qu’il est arrivé trop tôt ou parce qu’il a vécu une arrivée mouvementée, à peine né, votre...
Lire la suite