A la maternité : bien vivre votre accouchement

Ce n'est pas parce que vous avez décidé d'accoucher à  la maternité que vous devenez passive ! De nombreuses possibilités s'offrent à  vous afin de mener le travail à  votre guise, dans la limite de ce que peut vous proposer l'équipe médicale (et votre propre condition physique). Suivez le guide !
A la maternité : bien vivre votre accouchement
A la maternité : bien vivre votre accouchement

Bouger pendant le travail

Rien ne vous empêche de marcher durant la phase de dilatation : si les contractions vous le permettent, et que tout va bien par ailleurs (poche des eaux non rompue, constantes maternelles et fœtales normales, péridurale non posée), l'équipe médicale vous permettra de déambuler dans l'enceinte de la maternité.

Vous pourrez également, si l'établissement en dispose, vous installer sur un ballon, voire dans une baignoire pour vous décontracter. Le mouvement, en règle générale, est vivement encouragé car il vous permet de vous soulager et aide votre bébé à bien se positionner.

Renseignez-vous : votre maternité dispose peut-être d'un système de monitoring ambulatoire ou discontinu : dans le premier cas, vous vous déplacez avec vos capteurs, reliés par ondes à un PC ; dans le second, vous êtes surveillée régulièrement, toutes les heures en moyenne ; entre-temps, vous restez libre de vos mouvements.

Gérer l'analgésie

Vous avez choisie la péridurale : si vous souhaitez qu'elle soit posée le plus tard possible, discutez-en avec l'équipe médicale : tout dépend de la disponibilité de l'anesthésiste ainsi que de la rapidité de votre travail. Si votre col se dilate rapidement, il sera peut-être trop tard !


Certaines maternités sont équipées de systèmes qui permettent de gérer la dose de produit analgésique de façon autonome : le PCEA (Patient Controled Epidural Analgaesia, c'est-à-dire analgésie péridurale contrôlée par le patient) est une petite pompe qui vous permet de vous réadministrer vous-même une dose d'antidouleur. Les quantités sont précisément dosées, la surdose est donc impossible le produit n'est délivré qu'à intervalles très stricts. Au final, de nombreuses observations ont permis de conclure que les futures mamans n'abusent pas de la pompe et reçoivent au final bien moins de produits analgésique que dans le cadre d'une péridurale classique. Cette péridurale faiblement dosée vous permet de ressentir toutes les sensations de l'accouchement, sans la douleur !


Enfin, quelques maternités proposent une péridurale ambulatoire : peu dosée, elle vous permet de garder votre mobilité pendant le travail; vous pouvez vous déplacer et vous ne souffrez plus ! Attention toutefois, ce système n'est pas disponible partout et vous ne devez pas hésitez à vous renseigner auprès de votre maternité pour en bénéficier.

Publié le 18-05-2012 à 08:26 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Paris : elle accouche avec tout le quartier !

C’est une maman très entourée qui a accouché mardi d’une petite fille dans le XIXe arrondissement parisien....
Lire la suite

De plus en plus de maternités adoptent le bracelet électronique !

De plus en plus de maternités adoptent le bracelet électronique !

Souvenez-vous : en août 2012, un bébé avait été enlevé à l'Hôpital Saint-Joseph de Marseille. Grâce au...
Lire la suite