Une petite fille dans le coma après des actes de maltraitance

Publié le 05-01-2018 à 10:29 | Mis à jour le 05-01-2018 à 10:58 | Auteur : Pauline JACOB
A Bourges une petite fille de 6 ans dans le coma victime d'actes de maltraitance. Sa mère et son compagnon sont incarcérés. Les services sociaux n'ont pas réussi à enlever la fillette à sa mère avant cet accident dramatique.
Une petite fille dans le coma après des actes de maltraitance
Une petite fille dans le coma après des actes de maltraitance
Publicité

Une enfant de 6 ans maltraitée est entre la vie et la mort. Samedi, la petite fille de 6 ans arrive à l'hôpital de Bourges. Son corps est recouvert d'ecchymoses, de traces de morsure et de brûlures. Transportée d'urgence au CHU Tours, elle est dans le coma dans un état critique.

La mère de la fillette, sa sœur, sa belle-mère et le compagnon de la mère ont déposé la fillette sous une fausse identité à l'hôpital, racontant qu'ils avaient trouvé la petite fille inconsciente, dans la rue. 

La mère mis en examen pour actes de torture et de barbarie

La mère de la fillette, qui avait pris la fuite et a été interpellée à Toulouse, et son compagnon ont été placés en détention. Ils ont été mis en examen pour « actes de torture et de barbarie commis de manière habituelle sur mineur de quinze ans »

Les autres membres de la famille ont été mises en examen jeudi soir pour non-dénonciation de mauvais traitements sur mineur de quinze ans. L'un de ses frères a également été mis en examen pour non-assistance à personne en danger. 

Les services sociaux n'ont pas réussi à enlever la fillette à ses bourreaux

Comme son petit frère, la fillette aurait dû être placée en famille d'accueil depuis octobre. Cependant, les services sociaux n'ont jamais pu exécuter la mesure. Sa mère, âgée de 22 ans a tout fait pour les éviter : elle a déscolarisé la petite fille notamment. 

Les services sociaux se défendent, selon eux ils ont fait tout leur possible. Ils déclarent notamment qu'ils se sont présentés 3 fois au domicile de la mère, accompagnés de forces de police, mais que la famille n'était pas chez elle. 

La mère était connue des services de police puisque son fils de 5 ans lui a été enlevé et placé en famille d'accueil en juin dernier.


Vous aimerez aussi

Les françaises font de moins en moins d’enfants

Les françaises font de moins en moins d'enfants

Pour la 3e année consécutive le nombre d'enfants nés en France est en baisse. Avec 1,8 enfants par femme,...
Lire la suite

Une campagne contre les violences éducatives des parents contre leurs enfants

Une campagne contre les violences éducatives des parents contre leurs enfants

La Fondation pour l'enfance lance une campagne télévisée et sur son site internet pour lutter contre les...
Lire la suite

Pour ou contre l'uniforme à l'école ?

Pour ou contre l'uniforme à l'école ?

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'éducation nationale a déclaré qu'il n'était pas opposé à l'uniforme...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus