Prison ferme pour les voleurs qui ont dérobé une voiture avec un bébé à son bord

Trois hommes se sont emparés mercredi 22 juillet d'un véhicule sans s’apercevoir qu'un bébé séjournait sur le siège arrière. Interpellés peu de temps après, ils écopent de peines fermes.
Image d'illustration

La scène s'est déroulée Porte de la Chapelle à Paris mercredi dernier. Trois hommes délogent une jeune femme de son véhicule et prennent la fuite, sans réaliser qu'un bébé est attaché sur la banquette arrière.

Un plan qui tourne mal

Il s'agissait d'un coup monté. Les trois brigands avaient l'intention de conserver le véhicule en échange des heures de travail impayées que le patron, propriétaire du véhicule, devait à l'un d'entre eux.
Ahddine, 24 ans, employé dans une société de gardiennage passe donc à l'action, en compagnie d' Amadou et Yanis,19 ans chacun et d'un chien.
A l'occasion d'un rendez-vous avec l'employeur, les trois brigands s'emparent du véhicule, après y avoir délogé son propriétaire et sa compagne. Mais très rapidement, ils réalisent que l'enfant du couple, un bébé de cinq mois est à bord.

Comparution immédiate et peines de prison

Le véhicule est alors abandonné et la police ne tarde pas a interpeller les trois hommes.
A l'issue de leur garde à vue, ils ont été traduits vendredi après-midi, devant le tribunal correctionnel de Bobigny, où ils ont été jugés en comparution immédiate.

Tous écopent de prison ferme, des peines de six mois à un an.. Amadou s'est également vu délivrer un mandat de dépôt à l’audience.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Happy Cigogne sur Facebook, ça continue !

Vous êtes déjà des centaines à avoir tenté votre chance à notre nouveau jeu sur Facebook !
Lire la suite

Budget, les dépenses entre 3 et 6 ans

Budget, les dépenses entre 3 et 6 ans

Finies les couches, certes... Mais quelles sont les grosses dépenses au programme pour les enfants entre 3...
Lire la suite

Grande-Bretagne : les violences psychologiques sanctionnées

Les coups sont punis par la loi, mais les paroles, qui peuvent être tout aussi destructrices ? Le...
Lire la suite