Les pères, dépressifs pendant la grossesse ?

Selon une étude récente, des chercheurs montréalais ont démontré que de nombreux pères souffraient de dépression pendant la grossesse de leur compagne. Le baby-blues toucherait aussi les hommes. Selon les travaux de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, environ 13,3 % des pères présenteraient des symptômes dépressifs durant la grossesse de leur partenaire.
Les pères, dépressifs pendant la grossesse ?
Les pères, dépressifs pendant la grossesse ?

Des états dépressifs qui peuvent s'aggraver à la naissance

L'étude, publiée dans la revue scientifique «The American Journal of Men's Health», a porté sur 622 hommes québecois, suivi pendant un an et demi pendant que leur compagne était enceinte. L'activité physique, la qualité du sommeil, le soutien social, la satisfaction conjugale, le stress financier et les facteurs socio démographiques ont été évalués afin d'évaluer l'état de leur humeur. Et 13,3% d'entre eux présentaient des signes de dépression.

«Ce sont des signaux importants, car certains de ces facteurs peuvent s'aggraver après l'accouchement. De toute évidence, le sommeil est compromis pendant les premières années», a expliqué la Dre Deborah Da Costa, auteure principale de l'étude.

Trouver sa place après l'accouchement

A ce sujet, il semblerait que les hommes qui ont un sommeil fragile soient davantage sensibles à la dépression. « On sait que la dépression prénatale est le principal prédicateur de dépression postnatale. Il pourrait donc être bénéfique d'offrir une formation aux pères et de procéder au dépistage des symptômes dépressifs rapidement, afin de réduire le risque ou la poursuite de la dépression postnatale », a également constaté le médecin. 

En effet, les hommes voit leur taux de testostérone chuter en cas de stress, ce qui est le cas à la naissance d'un enfant.

Les questionnements psychologiques se posent aussi : l'homme doit trouver sa nouvelle place auprès de sa compagne et du bébé, ce qui peut prendre plusieurs semaines et lui occasionner encore des inquiétudes et du stress.

Publié le 07-10-2015 à 15:51 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #futurpapa

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le congé paternité dans le monde

Le congé paternité dans le monde

Bébé arrive et vous voudriez passer du temps avec lui, mais n'êtes pas sûr de savoir bien vous en...
Lire la suite

Grossesse : des changements physiques et émotionnels pour les hommes ?

Futurs papas : solidarité avec les futures mamans !

Votre compagne est enceinte : elle connaît des sautes d'humeur, des envies incongrues, des nausées, et...
Lire la suite

obésité et les futurs papas : un impact sur la santé de l'enfant ?

Obésité : futurs papas, attention !

Une étude américaine met en avant les risques d'une obésité paternelle pour la santé de l'enfant.
Lire la suite