La semaine de 4 jours en pratique

Publié le 18-08-2010 à 00:00 | Mis à jour le 15-02-2018 à 11:54 |
Depuis la rentrée 2017, plusieurs écoles sont revenues à la semaine de 4 jours.
La semaine de 4 jours en pratique
La semaine de 4 jours en pratique
Publicité

La semaine de 4 jours, les arguments « Pour »

Les enseignements concentrés sur quatre jours pleins, on observe un taux d'absentéisme moins élevé que lorsque les enfants avaient cours le samedi matin. Le week-end complet en famille permet aux enfants de profiter de deux matinées pour dormir plus ! Il offre aussi plus de temps pour les activités familiales ou sportives. De plus, la généralisation de la semaine de 4 jours a permis une harmonisation entre les différents établissements. Quelle galère pour ceux qui, ayant un enfant en maternelle sans école le samedi, devait emmener leur enfant de primaire en cours le samedi matin !

La semaine de 4 jours, les arguments « Contre »

L'apprentissage concentré sur seulement quatre jours oblige les enfants à de sacrés efforts de concentration. Nous sommes, en France, le pays où le nombre annuel d'heure de cours est le plus élevé (864 heures) avec le nombre de jours de classe par an parmi les plus faibles d'Europe (144 jours) !
Du coup, les mêmes programmes doivent être appliqués avec moins de temps qu'auparavant (deux heures de moins par semaine en primaire !), ce qui oblige les élèves à ingurgiter vaille que vaille le même programme.

Plus d'articles sur : #ecole

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus