La grossesse extra-utérine

La grossesse extra-utérine est un risque important pour la santé de la femme enceinte. Elle peut provoquer une rupture de trompe et une hémorragie interne. C'est pour cette raison qu'il est primordial de la diagnostiquer précocement.
La grossesse extra-utérine
La grossesse extra-utérine

La grossesse extra-utérine, c'est quoi ?

On parle de grossesse extra utérine (ou GEU) lorsque l'œuf fécondé s'implante en dehors de la cavité utérine.

L'œuf peut se développer au niveau :
- d'une trompe utérine,
- d'un ovaire,
- de la cavité abdominale,
- du col de l'utérus.

Diagnostiquer une GEU

Il est assez difficile de détecter une grossesse extra-utérine car il n'y a pas de symptômes spécifiques. Les signes d'une grossesse normale sont présents au début, à commencer par l'arrêt des règles.

Certains symptômes doivent néanmoins alerter, comme des saignements ou des douleurs pelviennes (dans le bas ventre) qui peuvent irradier jusqu'à l'épaule.

Certains examens (prise de sang et échographie) permettent de mettre à jour une grossesse extra-utérine. D'où l'importance d'être suivie très tôt au début de votre grossesse.

Surveiller les facteurs de risque

Certains facteurs augmentent les risques de grossesse extra-utérine :

- Des antécédents de grossesse extra-utérine,
- une ou plusieurs interruptions volontaire de grossesse par aspiration,
- des antécédents de maladies sexuellement transmissibles,
- une ou plusieurs interventions chirurgicales sur les trompes,
- le port d'un stérilet,
- la prise de la pilule du lendemain,
- le tabagisme...

Traiter une grossesse extra-utérine

Le traitement a plusieurs objectifs : arrêter le saignement, stopper la grossesse avant la destruction de la trompe utérine, préserver la fertilité...

Deux types de traitement existent : médical ou chirurgical. 

En cas d'indication médicale, on procède à l'injection de méthotrexate sur la trompe utérine. C'est un médicament qui stoppe localement la division cellulaire.

Pour le traitement chirurgical, deux types de geste : soit le chirurgien extrait l'œuf fécondé sans avoir à retirer la trompe utérine, soit l'œuf est trop gros, auquel cas il doit procéder à l'ablation de la trompe.

Publié le 15-10-2012 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le Botox au secours de bébés malades

Non, la toxine botulique ne sert pas uniquement à figer totalement l’expression des actrices ou des...
Lire la suite

Des futures mamans polluées...

Des futures mamans polluées...

SELON LES PREMIERS RÉSULTATS DE LA VASTE ÉTUDE ELFE, DE TRÈS NOMBREUX POLLUANTS SONT PRÉSENTS DANS...
Lire la suite

Les ronflements du bébé : pas si anodins

Les ronflements du bébé : pas si anodins

Bébé ronfle de temps en temps : pas de quoi s'inquiéter ! Mais si cela se reproduit souvent, il...
Lire la suite