Famille, enfants et impôts : on fait le point

Il ne vous reste plus que quelques jours pour envoyer votre déclaration d'impôt sur vos revenus de 2017. On vous aide à faire le tour de la question.
séparation, enfants à charge, parent isolé...on fait le point sur les impôts
séparation, enfants à charge, parent isolé...on fait le point sur les impôts

C'est quoi un enfant à charge ? 

Les impôts considèrent que sont des enfants à charge, tous les enfants qui composent votre foyer. Il peut donc s'agir de vos enfants biologiques, mais également des enfants adoptés ou des enfants de votre partenaire. Ce terme concerne également les enfants recueillis, ainsi que les enfants qui vivent en garde alternée, que ce soit une décision du juge aux affaires familiales ou un accord tacite entre les parents.

Combien de parts ? 

Les enfants à charge, peu importe votre statut au 1er janvier 2017, représente une demie-part. Ainsi, une famille composée de deux parents mariés ou pacsés avec un enfant comptera 2.5 parts contre 1.5 parts pour les personnes célibataires, divorcées ou séparées. 

Si vous êtes veuve avec un enfant, vous bénéficiez de 2.5 parts. 

Zoom sur les enfants en résidence alternée

Vous êtes divorcée ou séparée et que vos enfants sont en résidence alternée, la part de l'enfant est de 0.25 si vous avez un enfant, de 0.5 pour 2 enfants, de 1 pour 3 enfants et de 1.5 pour 4 enfants. 

Parent Isolé

Si vous vivez seule, vous bénéficier d'une demie part supplémentaire, et ce, même si vous touchez une pension alimentaire.

Il faut alors cochez sur votre déclaration, la case T, parent isolé. 

Attention toutefois, si vous êtes en concubinage depuis le 1er janvier 2017, vous ne bénéficiez plus de cette demie-part supplémentaire. 

Changement de situation : mariage, pacs, divorce ou veuvage

Si votre situation familiale a changé en 2017, il faut le préciser et indiquer la date lors de votre déclaration. 

De fait, dans le cas d'un divorce par exemple, vous devez remplir chacun une déclaration séparée. C'est uniquement le parent qui a la garde exclusive des enfants qui peut se déclarer comme parent isolé. 

Toujours dans le cas d'une garde exclusive, le parent qui n'a pas la garde des enfants ne peut pas compter ses enfants dans sa déclaration de revenus. 

En revanche, le parent qui n'a pas la garde de ses enfants peut déduire de sa déclaration le montant de la pension alimentaire qu'il verse ou versera. 

Vous aimerez aussi

Plan pauvreté : quel impact sur les familles ?

Petite enfance, écoles, cantines : les promesses du « plan pauvreté » pour les familles

C'est mi-juillet que le plan pauvreté promis par Emmanuel Macron devrait être officiellement présenté et...
Lire la suite

Alcool, obésité, examens médicaux : le plan santé du gouvernement

Les nouvelles obligations gouvernementales pour les femmes enceintes et les enfants

Le gouvernement a annoncé un nouveau plan de prévention santé, de la grossesse au 3e âge en passant par la...
Lire la suite

Les allocations familiales vont augmenter le 1er avril

Les allocations familiales vont augmenter le 1er avril

Bonne nouvelle pour les familles, au 1er avril 2018, les Allocations familiales vont être revalorisées. On...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus