Faire dormir bébé sur le dos réduit les risques de mort subite

Lundi s'est tenue la première journée nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson.
Image d'illustration

La France compte, en effet 500 décès par an, un chiffre beaucoup trop élevé, essentiellement lié à un mauvais couchage des bébés.

« Il faut coucher les bébés sur le dos », assènent les spécialistes. Dans les années 90, cette pratique avait permis de réduire le nombre de morts subites du nourrisson. Mais depuis quelques années, on assiste à une recrudescence de cas : de douze à quinze décès par an.

Le tabagisme maternel et les conditions de couchage sont en cause

La mort subite du nourrisson toucherait donc davantage de garçons que de filles, les maternités gémellaires, les naissances prématurées, les enfants victimes du tabagisme maternel pendant la grossesse et les bébés couchés dans de mauvaises conditions.

L'Observatoire de la mort inattendue du nourrisson (OMIN) qui a collecté ces données affirme, en outre, que « les facteurs de risques les plus importants interviennent entre l’âge de deux et six mois. »

Privilégier les turbulettes

Exit donc les couvertures, les nids d'ange, les tours de lit, les poufs ou les baby-cocons et même les doudous. Seule les turbulettes ou les gigoteuses sont autorisées, rappellent les médecins. Les bébés doivent avoir les voies aériennes dégagées et risquent de s’étouffer très facilement.

De même, le matelas doit être ferme, aux dimensions du lit et les lits parapluie ne doivent pas contenir de matelas supplémentaire qui pourrait coincer et étouffer l'enfant.

Les pratiques de « co-slepping », très en vogue et encouragées par l’allaitement maternel, ont aussi été épinglées, car les risques de suffocation sont réels.

Publié le 24-09-2015 à 12:18 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les dents : pouce, tétine, les conséquences pour les dents

Les dents : pouce, tétine, les conséquences pour les dents

Le bon positionnement des dents de votre enfant résulte d'un équilibre entre le palais, les gencives, les...
Lire la suite

Diabète gestationnel et autisme : une corrélation possible selon les chercheurs

Diabète gestationnel et autisme : une corrélation possible selon les chercheurs

Les centres médicaux de Kaiser Permanente, dans l'État de Californie (États-Unis), viennent de publier les...
Lire la suite

Troubles de la vue : trop peu dépistés

100 000 bébés naissant chaque année souffriront d’un problème de vue : un chiffre important si on le...
Lire la suite