Divorce : désamorcer les conflits

Une fois la séparation effective, les sources de conflits sont pourtant loin d'être taries : questions d'organisation, garde des enfants, aspects pécuniaires ou matériels peuvent s'ajouter à une liste déjà longue de griefs entre les ex-époux. Notamment, lorsque la séparation se fait dans la douleur et la colère.Une fois la séparation actée, et le deuil du mariage en cours, il faut pourtant continuer à communiquer. Mais très vite, les discussions tournent au conflit, et vous pouvez avoir l'impression que cela ne mène à rien.
Divorce : désamorcer les conflits
Divorce : désamorcer les conflits

Dissocier les questions pratiques des questions liées au couple.

Si vous avez tous les deux la garde parentale, vous allez devoir communiquer sur les besoins des enfants pour leur éducation ou leur développement personnel.

Pour ces questions, vous pouvez ne pas être d'accord, mais l'un comme l'autre doit veiller à ce que sa position ne soit pas contradictoire uniquement par volonté (inconsciente ou non) de contrarier l'ex-époux.

Veillez à laisser votre ou vos enfant(s) en dehors de vos conflits. Autrement dit, non seulement il ne doit pas être présent lorsque le ton monte, mais il ne doit évidemment pas servir de moyen pour exprimer sa colère !

La séparation doit toujours se faire en pensant à ce qui est, objectivement, le mieux pour l'enfant.

Ne prenez pas votre enfant à parti et ne l'obligez pas à prendre position ; certes, vos chemins se séparent, mais vous demeurez liés au moins pour le bien de l'enfant que vous avez eu ensemble.

N'hésitez pas à communiquer par écrit vos questions purement matérielles : sorte d'« ordre du jour » comme dans les réunions de travail, cela permet de se concentrer sur les problèmes à régler et d'éviter les digressions.

Si vous vous épuisez en querelles, éprouvantes pour l'un et l'autre, peut-être est ce le moment d'opter pour une médiation ?

Le dialogue est rompu, vous devez faire intervenir une tierce personne pour résoudre vos difficultés à communiquer.

Un médiateur familial professionnel peut intervenir dans le cadre d'une séparation. Chacun des deux conjoints doit être d'accord et présent pour chacune des étapes, qui doivent mener à la signature d'un accord mutuel établissant les questions financières liées à l'éducation des enfants, au mode de garde, et permettre de faire le point sur la situation.

En savoir plus

Fédération Nationale de la Médiation Familiale : http://www.fenamef.asso.fr/

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Top articles

Le meilleur des actus et des articles – semaine du 17 février

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite

9 mois après le passage de l’ouragan Sandy : mini baby boom

Il y a 9 mois, le terrible ouragan Sandy, aux USA, balayait la côte Est des Etats-Unis. 200 personnes...
Lire la suite

Votre vie de papa : fille, garçon, des rapports différents ?

Votre vie de papa : fille, garçon, des rapports différents ?

Dès la naissance et pendant les premiers mois de son bébé, le père doit trouver sa place et « forcer » la...
Lire la suite