Des bébés robots contre les grossesses précoces ?

En Colombie, 20 % des bébés naissent d'une mère âgée de moins de 19 ans. Pour inverser la tendance, la municipalité de la ville de Caldas a décidé de leur confier la responsabilité d'un bébé pas comme les autres !
En Colombie, des poupées contre les grossesses précoces
En Colombie, des poupées contre les grossesses précoces

Il pleure, crie, ne fait pas ses nuits, doit être changé et nourri régulièrement : un bébé comme tous les autres ? Pas vraiment ! à Caldas, au nord-ouest de la Colombie, les élèves du collèges se voient confier depuis quelques temps un nourrisson en plastique muni d'un dispositif électronique reproduisant les besoins et les comportements d'un nouveau-né. C'est le dispositif central d'un projet socio-éducatif visant à faire baisser le nombre de grossesses précoces.

Les ados se retrouvent donc dans la peau de parents, avec toutes les contraintes que cela implique à leur âge : se priver de sport ou de soirées entre amis, devoir se relever la nuit, supporter le bruit... Les familles sont également incluses dans le processus. Le but : faire expérimenter à tous les difficultés qu'engendrent l'arrivée inopinée d'un bébé. A noter : les garçons ne sont pas exclus du programme, bien au contraire : ils reçoivent eux aussi la garde d'un bébé robot.

Ailleurs, des résultats mitigés

L'intention est louable, mais l'opération, qui n'est pas une première mondiale (de nombreux pays ont déjà expérimenté ce type de programme), n'a pas toujours les résultats escomptés. Si, à Caldas, la mairie se dit satisfaite de la baisse du nombre de grossesses précoces (168 grossesses de jeunes femmes de 13 à 19 ans en 2017 contre 141 aujourd'hui), l'expérience a prouvé que l'inverse peut se produire ! Ainsi, la revue scientifique The Lancet, qui s'est intéressée à ce type d'initiative dès 2016, a constaté que sur deux échantillons d'environ 1 500 jeunes filles âgées de 13 à 15 ans, celles ayant participé à un programme de type "bébé robot" ont présenté un taux de grossesses supérieur à celles qui n'avaient fait partie d'aucun dispositif... A méditer !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus