Contraception : le point sur la situation

Après les multiples alertes et polémiques autour des pilules de 3e et 4e générations, où en sont réellement les femmes ? L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) fait le point.
Contraception : le point sur la situation
Contraception : le point sur la situation

La contraception et les femmes 


Un recul de 1,4% du recours à la contraception en février 2013 par rapport à février 2012 : c'es le premier résultat tangible des polémiques et des mises en garde qui concernent les pilules de dernières générations depuis quelques mois. Échaudées, les femmes n'ont pas toutes choisi de se tourner vers d'autres moyens de contraception, comme les pilules de 1e et 2e générations : on constate en effet sur la période décembre 2012-février 2013 une hausse du recours à la contraception d'urgence pilule du lendemain d'environ 1% par rapport à l'année précédente !

Concrètement, l'ANSM révèle que les prescriptions de pilules de dernières générations sont en recul de 34% en février 2013 par rapport à février 2012. De même, les patches et les anneaux sont également moins prescrits. En revanche, les contraceptifs oraux de 1e et 2e générations sont en augmentation de 27%, preuve que de nombreuses femmes se sont reportées sur ces produits moins risqués !

Enfin, le rapport de l'ANSM confirme que le risque de souffrir d'un accident circulatoire de type thrombose est plus élevé chez les femmes sous contraception hormonale que pour les autres, et particulièrement si elles utilisent des pilules récentes. Pour preuve, sur 20 cas annuels de décès par embolie pulmonaire imputables à l'utilisation d'un contraceptif, 6 seraient liés à une pilule de 1e et 2e générations, contre 14 attribuables à une pilule de génération suivante... L'Agence rappelle donc sa recommandation à destination des professionnels de santé : ne prescrire ces pilules qu'en seconde intention, en portant une attention particulière aux antécédents de la patiente !

Publié le 26-03-2013 à 13:57 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Beaucoup de grossesses surviennent encore beaucoup par surprise

Beaucoup de grossesses surviennent encore beaucoup par surprise

Des résultats d'étude montrent qu'une grossesse sur deux n'est pas voulue ou arrive de manière inopinée car...
Lire la suite

Des tests de grossesse en distributeurs !

La Grande-Bretagne pourrait innover avec des distributeurs automatiques de tests de grossesse dans des...
Lire la suite

S’organiser : Don de gamètes, fin de l’anonymat ?

S'organiser : Don de gamètes, fin de l'anonymat ?

Les enfants issus de dons de gamètes pourront-ils un jour connaître leur origine génétique ? Pas si...
Lire la suite