Congé parental : les papa, pas d’accord

Pour les pères, prendre 6 mois de congé parental serait considéré comme une "prise de risques majeure" pour leur carrière professionnelle…
Image d'illustration



Égalité homme-femme ? Encore un effort ! Selon un sondage Ipsos pour l'Union nationale des associations familiales (Unaf), La majorité des pères interrogés considèrent que prendre un congé parental de 6 mois ferait courir "un risque majeur" à leur carrière professionnelle… Les femmes apprécieront.

La réforme du congé parental, qui sera examinée par le Sénat à partir de lundi prochain, prévoit en effet d’impliquer davantage les papas ! Pour les parents d’un seul enfant, le congé parental de 6 mois pourra être prolongé de 6 mois supplémentaires, si cette période est assurée par le second parent. 50/50 ! A partir de deux enfants, la durée du congé ne devrait pas changer : 3 ans maximum, mais à condition que 6 mois soient assurés par l’autre parent… Dans les deux cas et connaissant les statistiques actuelles (l’immense majorité des personnes en congé parental sont des femmes), c’est aux papas que s’adressent cette réforme !

Selon l’Unaf, "très peu de pères pourront prendre ce congé parental". L’association révèle que les pères "se refusent globalement, sauf exception, à mettre en danger leur sécurité et leur identité sociale professionnelle", et que les raisons de ce refus sont majoritairement "sociales et psychologiques". Le congé parental, une affaire de femmes...

En revanche, les papas seraient plus ouvert à des propositions plus souples : un congé paternité d’un mois (contre 14 jours aujourd’hui), à condition de pouvoir le fractionner (pas question de s’arrêter un mois d’affilée…), ou encore un congé parental à temps partiel. Par ailleurs, si ces prévisions pessimistes sur le nouveau congé parental se réalisent, cela signifiera que les congés parentaux seront dans les faits réduits de 6 mois pour la plupart des familles. Quid de la garde de l’enfant entre ses 2 ans et demi et ses trois ans, date de l‘entrée à l’école ? Bref, affaire à suivre !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Punir pour un mensonge, ça ne marche pas !

Punir pour un mensonge, ça ne marche pas !

Que faire face à un enfant qui ment effrontément ? Selon une expérience menée par des chercheurs...
Lire la suite

Ma journée VDM

L'instant Virginie - Ma journée VDM (Vie de m...ère bien sûr !!!)

Tous les vendredis, découvrez la chronique de Virginie Duplessy, auteur du livre La mère parfaite est une...
Lire la suite

Assumer ses rondeurs

Assumer ses rondeurs

De : « Ah, tu en attends un deuxième ? » à « Tu n'as pas vraiment perdu depuis ton accouchement...
Lire la suite