Accouchement : payer pour crier !

Insolite : au Zimbabwe, une maternité a décidé de faire payer une amende aux femmes qui crient pendant leur accouchement…
Image d'illustration



Cela pourrait prêter à sourire, mais c’est en réalité révoltant et dramatique : un rapport de l’organisation Transparency International, qui lutte contre la corruption, révèle en effet qu’un hôpital au Zimbabwe exige 5$ par cri aux femmes qui accouchent ! Un "bakchich" pas si anodin, dans un pays où le revenu annuel moyen ne dépasse guère les 150$...

La raison invoquée par l’établissement ? Les cris poussés par les femmes pendant le travail représenteraient autant de "fausses alertes" qui mettraient les équipes médicales sur le pied de guerre alors que la naissance n’est pas imminente. Pas très convainquant…

L’affaire est révoltante à plus d’un titre : outre le fait que les femmes se sentent "marchandisées", il faut savoir qu’au Zimbabwe, l’un des pays les plus pauvres du monde, les hôpitaux demandent couramment 50$ pour prendre en charge un accouchement. Un tiers du revenu annuel moyen ! Si l’on y ajoute quelques cris, c’est tout l’argent du foyer qui y passe… Simplement pour accoucher dans de bonnes conditions !

Corollaire de ces pratiques : accoucher à l’hôpital est un luxe que très peu de femmes peuvent s’offrir. La plupart opte donc pour un accouchement à domicile dans des conditions souvent précaires, et selon l’Organisation des Nations Unies (ONU), 8 femmes meurent chaque jour au Zimbabwe en mettant au monde un enfant…

Publié le 15-07-2013 à 09:23 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Baby Boom, ce soir sur TF1 : gros plan sur la famille

Des histoires de familles à découvrir ce soir dès 23h30 !
Lire la suite

Ma grossesse et mon combat pour redevenir maman

Christelle est la maman de Tatiana, née en 2004. Après un premier accouchement compliqué, qu’elle nous...
Lire la suite

Rarissime : des triplées identiques !

Karen Gilbert avait une chance sur 200 millions de vivre une telle grossesse !
Lire la suite