Chargement...

Grossesse et diarrhée : que faire ?

Publié le mis à jour le
  • 3
  • I
grossesse diarrhée constipation nausées
Grossesse et diarrhée : que faire ?

On associe souvent grossesse et constipation ; toutefois, pour certaines femmes, les débuts de la grossesse peuvent se traduire, à l’inverse, par des diarrhées ! Un symptôme à ne pas prendre à la légère : la diarrhée vous affaiblit. Mais comment y remédier efficacement et en toute sécurité; ?

 



Nausées, constipationDiarrhées ! Charmant triptyque pour un début de grossesse, n’est ce pas ? Ces désagréments d’ordre intestinal sont très fréquents durant la grossesse. Des remèdes existent : fractionner ses repas pour éviter les vomissements, forcer sur les fibres (fruits et légumes frais) pour contrer la constipation… Pour les diarrhées, la solution "classique", c’est le riz ! Certes efficace, mais avant de vous jeter sur votre casserole, il vous faut vous livrer à une petite enquête…



Les causes possibles

Bien sûr, les fluctuations hormonales sont à l’origine de bien des troubles parfois désagréables qui accompagnent la grossesse. Mais gare à ne pas tout leur mettre sur le dos ! La diarrhée peut avoir de nombreuses causes et vous devez être sûre de pouvoir déterminer lesquelles vous concernent.

Le stress
La grossesse, surtout lors des premières semaines, est souvent un moment de stress intense. Sans sombrer dans la paranoïa, de nombreux doutes et de nombreuses inquiétudes vous assaillent. Or, nos intestins sont parfois très sensibles à nos angoisses ! Avez-vous été stressée récemment ? Êtes-vous angoissée ? Parfois, une bonne journée relaxante (sortie entre amis, cinéma, coiffeur, shopping, ou tout simplement… Farniente et sommeil à gogo !) peut suffire à résoudre le problème. Pensez à vous !

La nourriture
En modifiant de nombreux équilibres de l’organisme, et notamment la flore bactérienne intestinale, la grossesse et ses hormones spécifiques peut aussi bouleverser votre transit, parfois de manière assez violente et inattendue. Passez en revue ce que vous avez mangé lors de vos derniers repas : si votre régime est déséquilibré, trop riche en graisses ou encore en fibres (en excès, elles peuvent favoriser la diarrhée !), reprenez le bon cap ! Misez sur les fruits et légumes cuits (vapeur, c’est encore mieux), les traditionnels féculents (pâtes et riz), préférez le poisson à la viande et bannissez pendant quelques jours les crudités : tout devrait rentrer dans l’ordre. En règle générale, quels que soient les troubles digestifs dont vous souffrez (diarrhée, constipation, maux d’estomac ; etc.), adopter une alimentation équilibrée suffit à retrouver un bien-être.

La nourriture…Bis !
Votre diarrhée s’accompagne de violents maux de ventre, d’une légère fièvre, elle ne passe pas et vous laisse sur le flanc… Le mieux est alors de consulter votre médecin. Vous pouvez être victime d’une intoxication alimentaire, un risque qu’il faut prendre au sérieux ! En effet, les bactéries les plus répandues (salmonelles, listeria, E-coli) peuvent non seulement vous affecter, mais aussi avoir de graves conséquences sur votre bébé ! Il est alors primordial que la médecine prenne la relève de l’automédication. Votre médecin vous prescrira une analyse des selles et/ou une prise de sang, et, selon les résultats, un traitement adapté. Dans tous les cas, si votre diarrhée persiste au-delà de 48 heures, consultez-le : même s’il n’y a rien de grave, les pertes de liquide et de sels minéraux occasionnées ne vous font pas de bien !

Diarrhées "classiques" : les remèdes de grand-mère

Connus et reconnus, ils ont fait leurs preuves. S’ils ne viennent pas à bout de votre diarrhée rapidement, consultez votre médecin :

  • Le riz. Consommez-le bien cuit, blanc (sans sauce, beurre, crème, etc.) et buvez un peu de l’eau de cuisson riche en amidon.
  • Le soda caféiné. Battu pour supprimer les bulles, il aurait la faculté de "nettoyer" l’estomac. Info ou intox ? En tout cas, il peut surtout vous permettre de vous hydrater un peu et de vous remettre d’aplomb grâce au sucre qu’il contient. Raison pour laquelle il ne faut en aucun cas en abuser !
  • Les pommes : crues, râpées, pelées, elles auraient la facultés de réguler le transit grâce à la pectine qu’elles contiennent. A ne pas négliger non plus : la banane écrasée, le coing (en gelée, en pâte) et la carotte cuite avec modération.


Isabelle Damiron

 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • Invité
    Le 29/10/2014 à 22h33 par Invité
    Je souffre de la diarrhées, je suis enceinte en 15 semaine, douleuuuur trop, j'arrive pas a manger le riz
  • Invité
    Le 16/01/2014 à 21h42 par Invité
    surtout ne pas oublier de boire suffisement d'eau pour éviter la déshydratation
  • Invité
    Le 12/06/2013 à 15h45 par Invité
    merci
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris