Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Diabète gestationnel : on fait le point !

«12»
Publié le
  • 0
  • I
diabète gestationnel grossesse
Diabète gestationnel : on fait le point !

Quelles sont ses conséquences pour bébé; ? Comment le repère-t-on ? Peut-on le prévenir ? On fait le tour de la question du diabète gestationnel, ou diabète de grossesse.

 

 

Si vous êtes déjà diabétique, votre traitement sera éventuellement adapté durant votre grossesse ; mais si vous ne l’avez jamais été et qu’un diabète survient, on parle alors de diabète gestationnel. Cette pathologie est intimement liée à votre état : elle n’existait pas avant et disparaîtra après la naissance de bébé.

 

De quoi parle-t-on ?

Le diabète se traduit par une intolérance aux glucides (sucres). Le taux de sucres dans le sang (la glycémie) augmente suite à un dysfonctionnement de la production d’insuline par le pancréas.
En temps normal, si l’on ingère des glucides, le pancréas les détecte et produit de l’insuline qui va permettre aux glucides de pénétrer dans les cellules de l’organisme et d’être transformés en énergie.
Dans le cas d’un diabète, la production d’insuline est insuffisante ; les glucides ne sont pas stockés correctement, la glycémie augmente, avec des effets potentiellement dangereux.


Le diabète gestationnel

Il s’agit d’une complication relativement fréquente puisqu’on estime à environ 5% la proportion de femmes enceintes touchées. Il s’agit d‘un diabète transitoire : il apparaît typiquement au second trimestre de la grossesse (entre 26 et 30 semaines de grossesse).

Pourquoi apparaît-il ?

A ce stade de la grossesse, l’organisme de la future mère commence à produire l’hormone lactogène placentaire. Cette hormone jouera un grand rôle dans la mise en place du processus de lactation, mais elle a aussi pour conséquence de provoquer une insulinorésistance : les récepteurs du pancréas détectent mal le glucose et la production d’insuline s’en trouve ralentie. Chez la plupart des femmes enceintes, la production d’insuline va augmenter pour pallier cette défaillance ; mais, chez certaines, ce n’est pas le cas : c’est le diabète gestationnel.
A noter, plusieurs facteurs de risques :

  • le surpoids
  • l’âge (30 ans et plus)
  • des antécédents de diabète dans la famille
  • des antécédents de diabète gestationnel, d’hypertension, d’infection urinaire, d’hydramnios ou de macrosomie fœtale lors de grossesses précédentes.

«12»
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris