Diabète gestationnel : les risques, causes et traitements

Le diabète gestationnel ou diabète de grossesse, due à une intolérance au glucose crée des complications lors de la grossesse : macrosomie, insuffisances respiratoires
Le diabète gestationnel ou diabète de grossesse
Le diabète gestationnel ou diabète de grossesse

Diabète gestationnel, pas de panique

L'OMS alerte depuis 2012 sur le diabète gestationnel, une maladie qui concerne aujourd'hui entre 10% et 25% des futures mamans. Principale cause d'insuffisance rénale chez les français et 7e cause de décès dans le monde, le risque de développer un diabète de grossesse est accentué par les antécédents familiaux et un IMC élevé. Diagnostiqué à temps et contrôlé, il ne provoquera aucune séquelle.

Quand le placenta modifie le taux d'insuline

Notre corps fonctionne différemment en fin de grossesse, certains organismes n'assimilent plus le sucre. Bien qu'elle cesse naturellement après l‘accouchement, cette intolérance au glucose cause beaucoup de complications : augmentation du poids de naissance, également appelé macrosomie foetale, un trouble occasionnant insuffisances respiratoires, luxations et fractures pendant l'accouchement (du fait de la taille importante du bébé).

N'entamez jamais de régime au cours d'une grossesse. Privilégiez les aliments de qualité nutritionnelle supérieure, pour garantir à Bébé un apport vitaminique et protéinique optimal. En dehors de toute contre-indications, conservez une activité physique douce mais régulière : la marche et la natation ne sont que rarement déconseillées. 

Une surveillance médicale régulière diminuera considérablement les prédispositions futures de votre enfant à l'obésité et au diabète. 

Traitement du diabète de grossesse

Alerté par les facteurs de risque et une présence trop élevée de sucre dans les urines, le médecin confirmera son diagnostic en recommandant une Hyperglycémie Provoquée Par Oral. Dérivée de l'ancien test O'Sullivan, cette pratique est composée de trois analyses sanguines, effectuées avant, pendant et après absorption de sucre. 

Si le résultat s'avère positif, les futures mamans, toute comme les femmes diabétiques bénéficieront d'un suivi médical accru. Votre gynécologue vous montrera comment surveiller votre régime alimentaire et votre glycémie, ou vous aiguillera vers un nutritionniste compétent. Le cours de grossesse achèvera votre formation en vous initiant à la conception rapide de repas savoureux et diététiques. 

Non soigné, le diabète gestationnel peut engendrer une pré-éclampsie et un accouchement prématuré, des urgences vitales pour la maman et son bébé. Équilibrer son régime alimentaire réduira les complications. Vous accueillerez ainsi votre tout petit avec sérénité, et pourrez lui consacrer une attention exclusive sans être constamment interrompue par les visites médicales. 

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse tardive : halte aux idées reçues!

Grossesse tardive : halte aux idées reçues!

A maman plus âgée, bébé en bonne santé ! C'est la conclusion surprenante d'une étude menée par des...
Lire la suite

Nausées de grossesse : le Primpéran® finalement sans risque !

Nausées de grossesse : le Primpéran® finalement sans risque !

Le doute subsistait sur les effets secondaires possibles de cet anti-nauséeux très utilisé chez les femmes...
Lire la suite

L'otite séreuse est une affection qui touche la caisse du tympan de votre petit

Les otites séreuses

Otite séreuse, otite sérieuse ? L'otite séreuse est une affection qui touche la caisse du tympan de...
Lire la suite