Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Le yoga pour lutter contre la dépression des femmes enceintes

Publié le
  • 0
  • I
yoga
yoga

Une étude réalisée conjointement par la fondation pour la recherche sur le yoga à Bangalore (Inde) et par l’hôpital de Cincinnati aux États-Unis indique que la pratique du yoga permettrait aux femmes enceintes de lutter contre la dépression nerveuse.

 

La dépression nerveuse, un phénomène courant chez la femme enceinte


Durant la grossesse, la variation du taux des différentes hormones conduit souvent à des dépressions, d’où un moral en berne chez la future mère. Insomnie, absence d’enthousiasme, sautes d’humeur, fatigue quasi-permanente, voire même manque d’intérêt pour la grossesse… les signes de cette dépression sont nombreux. Comme il est délicat de lui faire prendre un antidépresseur pendant le dernier trimestre de grossesse sous peine de provoquer un accouchement prématuré, les chercheurs se penchent sur la médecine douce, et notamment le yoga.


D’après le docteur VivekNarendran, co-auteur de la recherche, les exercices de respiration, d’étirement et de méditation pourraient entraîner un accroissement du flux sanguin en direction du placenta. Une activité qui s’accompagne par ailleurs d’une diminution des hormones du stress transmises au fœtus, et de celles pouvant conduire à un déclenchement anticipé du travail.

 

Une amélioration sensible


L’étude porte sur 335 femmes enceintes dont l’âge varie entre 18 et 35 ans. Elles sont suivies par les chercheurs durant les trois derniers mois de leur grossesse. Le résultat est sans appel puisque celles qui ont pratiqué le yoga présentent un taux de risque d’accouchement prématuré de 14 % contre 29 % pour les autres mères. De même, leur tension artérielle était meilleure ainsi que l’état de santé de leur bébé.


Ces conclusions rejoignent celles d’une autre étude effectuée par l’Université de Brown sur 34 volontaires ayant assisté à des cours de yoga prénatal pendant 10 semaines. À l’issue de cette période, elles retrouvent une bonne stabilité au niveau des émotions, d’après les chercheurs. Ces derniers qualifient d’ailleurs les résultats obtenus d’encourageants.

 

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris