Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Sauvée par du plastique à bulle !

Publié le
  • 1
  • I
prématurité papier bulles
Photos © Lucy Laing

Sophia, petite écolière britannique de 4 ans, doit la vie à du plastique d’emballage !

 

A peine plus de 500 grammes : quand Sophia naît voici 4 ans avec un tel poids, les médecins sont tout, sauf optimistes. Que d’embûches pour un si petit bébé… Dès 7 semaines de grossesse, sa maman, Rebecca, connaît un important épisode de saignements, à tel point qu’elle pense qu’elle est en train de perdre le bébé !

 

Heureusement, il n’en est rien. Mais les choses ne vont pas bien pour autant : à 24 semaines de grossesse seulement, la maman entre en travail… Emmenée d’urgence à l’hôpital pour cause de contractions fortes et fréquentes, on diagnostique à Rebecca une béance du col de l’utérus : elle ne parviendra pas à mener à terme sa grossesse

 

Après quelques injections de dernière minute pour tenter de faire maturer plus vite les poumons de la petite Sophia, une césarienne est pratiquée, et la toute petite fille vient au monde, avec un poids de 670 grammes ! Immédiatement, les médecins enveloppent la petite fille de plastique à bulles, une technique fréquemment employée qui permet aux petits prématurés de conserver un maximum de chaleur ! La fillette y gagne un surnom, Bub (pour "bubble wrap", plastique à bulles en anglais), qui est toujours d’actualité !

 

Par la suite, d’autres épreuves attendent Sophia, qui doit très tôt subir une intervention cardiaque, et que sa grande fragilité expose aux infections et aux complications. 13 semaines de réanimation, 5 mois d’hospitalisation, 15 transfusions sanguines et 12 manœuvres de réanimation plus tard, elle peut enfin rentrer chez elle !

 

En septembre, Sophia, aujourd’hui âgée de 4 ans, a fait première rentrée scolaire. Une fierté et une émotion intenses pour sa maman, qui souhaite aujourd’hui faire savoir à tous les parents confrontés à l’extrême prématurité que tout est possible, même (et surtout) le meilleur !

 


Source : dailymail.co.uk

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • Invité
    Le 29/10/2013 à 18h07 par Invité
    moi le mien ils ont même pas essayer de le sauver rentrer a l hôpital pour mal de ventre et étant diabétique il sont préférer régler mon diabète plutôt que de sortir le bébé il faisait 870 grammes a cinq moi et demi et il est mort l?après midi a hôpital
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris