Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Le Pica : des envies pas comme les autres !

Publié le
  • 0
  • I
Le Pica : des envies pas comme les autres !
Le Pica : des envies pas comme les autres !

Enceinte, vous avez de bien curieuses envies : attirance irrépressible pour la terre, le ciment, envie de croquer dans une craie ou une gomme… Vous ne devenez pas folle ! Vous êtes seulement atteinte d’un trouble alimentaire nommé cacophagie, ou Pica.

De drôles d’envies…

Le Pica se manifeste par des envies…très insolites : vous avez subitement envie de manger des choses non comestibles et non nutritives ! Au hit-parade des "gourmandises" : la terre ou l’argile (on parle alors de géophagie), la glace, le givre, la neige (pagophagie), mais aussi la craie, le riz cru, la farine crue, parfois même la gomme, le caoutchouc ou des cailloux…

Ce besoin intense se manifeste comme une envie conventionnelle : il vous faut ingérer immédiatement ce qui vous attire ! La plupart du temps, le Pica, qui se classe dans la catégorie des troubles du comportement alimentaire (TCA), est vécu comme une honte : on n’en parle pas, pas même à son médecin, on se cache pour "manger"…Et surtout, on ne comprend pas bien ce qu’il se passe en nous !

Le Pica est un TCA essentiellement féminin, relativement peu fréquent en Europe. Il survient surtout chez les personnes atteintes de certains troubles du comportement (autisme, TED), chez l’enfant en bas âge (moins de deux ans) et chez la femme enceinte. Dans ces deux dernier cas, il reste la plupart du temps transitoire (ne dure pas dans le temps).

Les risques

Le Pica n’entraîne pas de risques en lui-même : le problème vient plutôt des produits ingérés ! Problèmes digestifs et de constipation, dents abîmées par les objets durs (craie, pierres), et, dans les cas extrêmes, problèmes de dénutrition si ce "régime" devient envahissant !

Les causes

Pourquoi les femmes enceintes ? Parce que ce TCA est lié à une anémie (carence en fer), par un mécanisme encore assez mal connu. Il a été démontré qu’une supplémentation en fer administrée à des patients souffrant de Pica a suffit à faire disparaître le trouble…Or les futures mères sont plus facilement et plus souvent carencées en fer que le reste de la population !

Si vous ressentez d’étranges envies, n’hésitez pas à en parler sans honte à votre médecin : il se peut qu’en revoyant légèrement à la hausse votre complément en fer, vous voyiez ces symptômes dérangeants disparaître…


Isabelle Damiron

 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris