Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

La vaccination des femmes enceintes contre la coqueluche partage les Belges

Publié le
  • 0
  • I
La vaccination des femmes enceintes contre la coqueluche partage les Belges
La vaccination des femmes enceintes contre la coqueluche partage les Belges

En Belgique, la recommandation de l'institut de Santé publique de vacciner les femmes enceintes contre la coqueluche fait débat. Certains médecins affirment en effet que le vaccin doit être administré avec précaution aux femmes enceintes.

 


Faut-il ou pas vacciner les femmes enceintes contre la coqueluche ? En Belgique, la maladie est en recrudescence depuis quelques années, le nombre de cas étant passé de 500 en 2012 à 1400 en 2014. Selon les experts, la coqueluche est généralement transmise par les adultes qui pensent souffrir d’un simple refroidissement.

 

Une maladie grave chez les nourrissons


Chez les adultes, en effet, la coqueluche se manifeste par des toux ou des écoulements nasaux le plus souvent sans gravité. Chez les nourrissons qui ne sont pas vaccinés, en revanche, la maladie peut peut provoquer des arrêts respiratoires et entraîner des complications sévères, voire même parfois se révéler fatale.


"Pour enrayer la recrudescence de la maladie, la vaccination systématique des femmes enceintes est nécessaire, et ce lors de chaque grossesse", a rappelé mardi dernier l'Institut scientifique de santé publique (ISP) dans un communiqué.


Selon l'IPS, la vaccination en cours de grossesse n'a pas de conséquences négatives sur la mère ou sur l'enfant à naître. « Elle est réalisée à la fin du deuxième trimestre de la grossesse, au moment où le fœtus est constitué, donc il n’y a pas de risque de malformation congénitale, » affirme Jack Levy, chef du service pédiatrie du CHU Saint-Pierre. Vacciner la future maman est donc destinée à protéger les bébés au cours de leurs premiers mois avant une vaccination complète.

 

Des doutes sur l’innocuité de la vaccination


Toutefois, cette recommandation ne fait pas l'unanimité. Pour Corinne Hubinmont, chef de service associé en obstétrique aux Cliniques Saint-Luc : "la firme qui commercialise ce vaccin en Belgique maintient dans sa notice que le traitement doit être administré avec précaution aux femmes enceintes. On estime donc que la responsabilité d’une vaccination en cours de grossesse doit être aussi partagée par l’industrie pharmaceutique".


L'IPS considère qu'il s'agit d'un enjeu de santé publique stratégique si l'on souhaite enrayer rapidement et efficacement la recrudescence de la coqueluche en Belgique. Recommandée depuis l'été 2013, la vaccination des futures mamans reste toutefois assez peu pratiquée. L'Institut déplore ainsi le manque d'information des femmes enceintes sur la question et préconise la vaccination systématique de toutes les femmes enceintes par l'ensemble des médecins, au grand dam de ses détracteurs.

 

Elie Caralp
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris