Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

États unis : elle éventre une femme enceinte pour lui voler son fœtus

Publié le
  • 0
  • I
États unis : elle éventre une femme enceinte pour lui voler son fœtus
États unis : elle éventre une femme enceinte pour lui voler son fœtus

La ville de Longmont, dans l’État du Colorado, frissonne encore depuis l’agression d’une femme de 26 ans et enceinte de 7 mois, survenue mercredi 18 mars dernier.

Un crime odieux, puisque la victime s’est fait assommer et extraire son fœtus du ventre pendant qu’elle était inconsciente.

Une vente de vêtements comme appât
La jeune femme recherchait des vêtements pour enfants et c’est pourquoi elle a répondu à une annonce sur le portail Craiglist. À l’heure convenue, elle se rend au domicile de la vendeuse. Mais une fois sur place, elle est assommée puis se fait ouvrir le ventre par la présumée vendeuse qui en extrait le fœtus.
Le commandant Jeff Satur raconte à la chaine de télévision KTLA que les policiers ont été alertés par les cris d’une femme appelant au secours. Lorsqu’ils pénètrent dans la maison, ils découvrent une jeune femme avec des blessures au niveau de l’estomac. Celle-ci leur explique que son bébé a été retiré de son ventre avec un poignard. Elle est alors aussitôt conduite à l’hôpital. Ses jours ne sont aujourd’hui plus en danger.

La suspecte appréhendée
Le jour même de l’agression, une femme de 34 ans se présente dans le même établissement hospitalier en prétendant qu’elle vient de faire une fausse couche. Les enquêteurs ont vite fait le rapprochement entre les deux affaires et ont arrêté la suspecte. Malheureusement, le bébé n’a pas survécu.
D’après les policiers, les deux femmes ne se connaissaient pas avant cette horrible agression. L’auteur de l’attaque a comparu jeudi 19 mars dans l’après-midi pour répondre aux chefs d’inculpation de tentative de meurtre, de voies de fait ainsi que d’abus d’enfant.
Face à la recrudescence des agressions dans le cadre de transactions identiques à celles-ci, quelques postes de police ont mis à la disposition des acheteurs et des vendeurs d’articles en ligne des "zones sécurisées".

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris