Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Vaccination : un calendrier trop complexe ?

Publié le
  • 1
  • I
vaccins vaccins obligatoires
Vaccination : un calendrier trop complexe ?

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) dénonce une information peu claire de la part des autorités médicales concernant les vaccins.

 

 

Y a-t-il des vaccins obligatoires ? Quels sont-ils ? Peut-on encore choisir les vaccins injectés à nos enfants ? Combien ça coûte ? Autant de questions auxquelles les plus chevronnés des parents ont parfois du mal à répondre ! En cause, selon le HCSP, un calendrier vaccinal trop complexe et une information en direction des familles trop peu claire.

 

Existe-t-il des vaccins "obligatoire" ? En France, il n’y en a qu’un : le vaccin combiné Diphtérie-Tétanos-Polio (DTP). Une bizarrerie dans l’espace européen puisque notre pays est le seul, avec l’Italie, à imposer certains vaccins ! Dans les autres états, la vaccination se fait sur la base du volontariat, avec une politique incitative. Une méthode qui porte ses fruits puisque 90% de la population se fait volontairement vacciner !

 

Quid des vaccins dits "recommandés" ? Ils sont au nombre de 11 ! Leur statut de vaccins non obligatoires les rend parfois moins importants aux yeux des parents…Ils sont pourtant capitaux pour la prévention de maladies potentiellement graves. Par ailleurs, certains d’entre eux sont, de fait, rendus "obligatoires" : en effet, depuis quelques années, le DTP n’est plus commercialisé que sous forme pentavalente (5 vaccins, en association avec la coqueluche et l'haemophilus influenza) ou hexavalente (6 vaccins, avec en plus l’hépatite B). Bref, pas très clair !

 

Enfin, le coût des vaccins pose également un problème selon le HCSP. En effet, certains vaccins coûtent cher et ne sont pas à la portée de toutes les bourses, moyennant quoi, certains parents préfèrent s’en passer. Le Haut Conseil milite donc pour une gratuité générale des vaccins, ainsi que pour une clarification globale : adoption de la même politique volontariste que dans les autres pays européens, fin de la distinction "obligatoire/recommandé", et élargissement des lieux d’injection aux écoles ou encore aux entreprises.

 

 

Source : europe1.fr

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • Invité
    Le 16/09/2014 à 18h23 par Invité
    ouais mais les "recommandés" sont obligatoire si on veux mettre nos enfants en collectivités!!
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris