Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Durée de la grossesse : et si on se trompait ?

Publié le
  • 0
  • I
Durée de la grossesse : et si on se trompait ?
Durée de la grossesse : et si on se trompait ?

280 jours, soit 40 semaines : telle est la durée "normale" d’une grossesse pour le corps médical. Simple constatation biologique ou fruit d’un calcul très théorique ? En tout cas, il semble que ces chiffres ne reflètent pas la réalité…

La durée de la grossesse serait entachée d’imprécision ! C’est ce qui ressort d’une étude américaine menée auprès de 125 femmes répondant à des critères précis : une grossesse obtenue naturellement, une date d’ovulation, puis de nidation connue précisément, et un déclenchement de l’accouchement lui aussi naturel.

Actuellement, les professionnels comptent 280 jours (ou 40 semaines) entre la date présumée de l’ovulation et la naissance. Mais les observations montrent que seuls… 4% des femmes accouchent au bout de ce délai précis ! En réalité, 70% des mères donnent naissance dans les 10 jours entourant la date prévue.

La durée moyenne séparant l’ovulation de l’accouchement chez les femmes observées se monte à 268 jours, soit 38 semaines et 2 jours. Sur la totalité des 125 futures mères volontaires pour l’étude, les grossesses ont duré de 32 à 42 semaines.

On pouvait penser que les différences constatées entre DPA et accouchement étaient souvent dues à un manque de précision sur la date de l’ovulation, puis de l’implantation de l’embryon ; pourtant, dans le cadre de l’enquête, ces données sont connues avec précision, et une marge d’erreur de plusieurs semaines subsiste ! Les scientifiques pensent avoir trouvé la réponse : une implantation plus tardive de l’embryon dans l’utérus favoriserait les grossesses longues, tandis qu’une implantation rapide, inversement, provoquerait une grossesse plus courte.

Autres critères à prendre en compte : l’âge maternel, le poids, l’état de santé général… Bref, même si on s’en doutait un peu, la DPA que nous annonce le gynécologue reste à prendre avec des pincettes… Au final, c’est toujours la nature qui décide !

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris