Vraiment prêt à être papa?

Ça y est, vous avez pris la grande décision : vous avez décidé de faire un enfant ! Si pour vous, changer une couche ou prévoir un budget pour la venue de l'enfant apparaît comme une évidence, pas sûr que votre cher et tendre soit vraiment prêt pour s'occuper d'un petit bout... Nos conseils pour mener votre enquête !
Vraiment prêt à être papa?
Vraiment prêt à être papa?

Sa maman : une mine d'informations

Qui connaît votre chéri par cœur (à part vous bien sûr) ? Sa mère évidemment ! Même si elle a forcément du mal à le voir papa, car il reste son tout-petit même à 35 ans, elle vous mettra sur la piste pour évaluer son potentiel de futur papa.
- Il a un petit frère ou une petite sœur : s'en est-il déjà occupé ?
- S'amuse-t-il avec ses neveux et nièces ?
- L'aidait-il dans les taches de la maison (couvert, balais, rangement...) ?

Rassemblez les indices

Dans votre histoire, au quotidien, il a sûrement laissé des indices qui vous aideront à y voir plus clair.
- Pose-t-il des questions sur les enfants ?
- Va-t-il sur des sites consacrés aux papas ou aux enfants ?
- Quel est son niveau de connaissance sur la question : il sait comment fonctionne une couche et sait à quel âge commence la diversification, ou au contraire, il ne sait rien et il ne semble pas s'y intéresser...
- Comment se comporte-t-il avec les bébés : reste-t-il interloqué quand on lui met un enfant dans les bras ou gazouille-t-il en lui faisant des papouilles ?

Et si on passait à la pratique ?

Malgré tous vos efforts, vous avez du mal à en savoir plus. Une seule solution pour être sûre : la mise en situation. Profitez d'un cousin de passage avec son petit bout ou d'une copine qui vous laisse son bébé à garder pour tester votre chéri. Proposez-lui de changer la couche ou de coucher le petit : cela permettra de vous rassurer... et de le rassurer aussi !

Peut-être lui aussi a-t-il des doutes sur ses capacités : la pratique lui donnera confiance en lui et enlèvera stress et pression. C'est aussi l'occasion de s'offrir une partie de rigolade et de complicité : se projeter à deux dans ce projet un peu fou est toujours synonyme de moments inoubliables. Mais pour que l'expérience soit positive, armez-vous de patience... et d'indulgence ! Lui arracher la couche de la main parce qu'il ne sait pas faire n'est pas du tout la bonne méthode. Il faut le rassurer.

Et enfin, si des doutes subsistent, dites-vous qu'il pourra apprendre les gestes principaux à la maternité, lors de votre séjour : les sages-femmes sont là pour vous aider, mais aussi pour accompagner le papa. Il n'est donc jamais trop tard !

Saupoudrez tout cela d'un peu de confiance et vous obtiendrez votre réponse : après tout, le principal n'est-il pas qu'il désire cet enfant avec vous ? Il aura bien le temps, une fois bébé né, de prouver qu'il est capable de s'occuper de votre petit. Et il pourrait même vous étonner par sa douceur et son agilité...

Pour en savoir plus

Vous voulez l'épauler : il trouvera des informations précieuses dans notre rubrique spéciale futurs papas !

Publié le 01-03-2010 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #futurpapa

Vous aimerez aussi

[9 derniers mois] Un blog à découvrir

[9 derniers mois] Un blog à découvrir

Charles HUTEAU, futur papa, nous partage la grossesse de sa femme à travers un blog BD : "les 9...
Lire la suite

Votre rôle à la maternité

Votre rôle à la maternité

La naissance d'un enfant entraîne une fatigue émotionnelle et physique intense. Durant son séjour, la maman...
Lire la suite

Blog BD

[9 derniers mois] Semaine 07

Charles HUTEAU, futur papa et bloggeur, nous partage la grossesse de sa femme à travers un blog BD :...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus