Voyager enceinte

Parce que vacances et grossesse ne sont pas incompatibles, ne vous privez pas de voyager pendant votre grossesse. A condition bien sûr de respecter certaines règles.
Voyager enceinte
Voyager enceinte

En voiture

Mode de déplacement le plus employé, la voiture est à utiliser avec modération.

Si vous devez bouger loin de chez vous, sachez qu'il est déconseillé de faire plus de 300 kilomètres par jour. 

Avec les vibrations et les éventuels cahots de la route, la position assise prolongée (installée à l'arrière du véhicule, c'est préférable !) n'est pas recommandé.

Evidemment, n'oubliez pas de bien positionner la ceinture de sécurité sur l'os du bassin, et pensez à faire des pauses toutes les 2 heures. Une fois le trajet terminé, reposez-vous !

En train

Pour les longs trajets, préférez le train, bien plus confortable que la voiture.

Vous pouvez vous lever de temps en temps pour vous dégourdir les jambes et ainsi éviter les œdèmes et les gonflements. Si vous le pouvez, installez-vous côté couloir pour pouvoir bouger librement.

Et si le trajet doit durer longtemps, optez pour un train couchette : vous pourrez véritablement vous reposer dans le calme. La SNCF propose même un service de transport des bagages du lieu de votre choix jusqu'à votre destination. 

En avion

Pendant longtemps, l'avion a été déconseillé aux femmes enceintes. Il est pourtant possible de le prendre sous certaines conditions.

La première : être en bonne santé ! L'avion est proscrit si vous souffrez de diabète, d'hypertension, ou que vous risquez une naissance prématurée.

La plupart des compagnies vous demanderont cependant un certificat médical et ne vous feront pas embarquer dans les jours précédant votre terme. Dans l'avion, les sièges sont étroits et inconfortables, pensez à porter des bas de contention pour éviter les œdèmes et déplacez-vous souvent.

Pour un maximum de confort, vous pouvez même glisser un oreiller ou un pull entre votre ventre et la ceinture de sécurité pour ne pas qu'elle vous cisaille l'abdomen. Et n'oubliez pas votre crème hydratante : l'atmosphère dans l'avion est très sèche.

A l'étranger

Sachez que vous ne pouvez pas recevoir n'importe quel vaccin avant votre départ, donc choisissez bien votre destination.

Les vaccins « inertes » (les agents bactériens ou viraux sont désactivés), comme le tétanos ou la diphtérie, ne posent pas de problèmes.

Mais les vaccins « vivants » comme le BCG, la polio, la rougeole ou la rubéole doivent être évités. D'autres encore, comme la fièvre jaune, doivent être administrés de préférence après le premier trimestre de grossesse : le risque de fausse couche est moindre car le fœtus est plus résistant.


Certaines maladies infectieuses, comme le paludisme, sont également dangereuses pour vous et votre bébé. Protégez-vous des insectes qui le transmettent, en sachant que tous les répulsifs ne conviennent pas à votre grossesse, de même que les traitements préventifs.


Ensuite, veillez aux conditions d'hygiène : l'eau et la fraîcheur des aliments doivent être vos priorités. Une turista en temps normal peut être bénigne mais peut entrainer une importante déshydratation lors d'une grossesse.

Ne pas oublier

- De l'eau minérale, un brumisateur d'eau, un chapeau et de quoi vous protéger du soleil.
- Votre dossier médical et vos ordonnances.
- Les coordonnées de votre médecin.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Bébés : choisir son nom et son prénom

Enfant : le choix d'un nom et d'un prénom

Le choix du prénom et du nom appartient aux parents. Inscrits dans l'acte de naissance, c'est l'identité de...
Lire la suite

S'organiser: mères porteuses, vers une législation?

S'organiser: mères porteuses, vers une législation?

S'organiser: mères porteuses, vers une législation?
Lire la suite

Bien choisir la sucette

Bien choisir la sucette

La sucette peut être un bon moyen d'apaiser les pleurs de votre bébé qui ressent un fort besoin de succion...
Lire la suite