Votre corps apres la grossesse

L'accouchement s'est bien passé, bébé est là, c'est le bonheur! Mais en vous regardant dans la glace, vous déchantez un peu : ventre flasque, kilos en plus, poitrine volumineuse, mal au dos... Il va vous falloir un peu de temps pour apprivoiser et vous réapproprier ce nouveau corps de mère! Petit tour d'horizon des solutions pour vous sentir bien dans votre corps après l'accouchement.
Votre corps apres la grossesse
Votre corps apres la grossesse

Le bassin, les cuisses, les hanches

Même si vous n'avez pas pris des dizaines de kilos, vos cuisses et vos fesses ont tout de même emmagasiné pas mal de réserves ! Sans compter que la grossesse et l'accouchement ont modifié votre squelette en profondeur : votre bassin s'est écarté, vos hanches ont donc pris quelques centimètres de largeur...

Rien de plus normal : en prévision de la naissance à venir, votre corps a stocké de la graisse, un véritable combustible qui va vous permettre d'allaiter votre bébé si vous le souhaitez.

Il s'agit d'un processus naturel très archaïque : le corps s'organise pour faire face à une éventuelle famine, et fait des réserve pour ne pas être pris au dépourvu. C'est l'héritage physiologique d'une époque où la vie était bien plus dure...

Votre bassin, lui, s'est légèrement distendu tout au long de la grossesse, d'où les fameuses douleurs ligamentaires que vous avez pu ressentir !

Sous l'action conjuguée des hormones et de la gravité (votre bébé pèse lourd et votre utérus prend de plus en plus de place !), il s'est élargi et assoupli tout au long de ces 9 mois, avant de s'écarter au maximum de ses capacités au moment de l'accouchement : en théorie, tout doit revenir en place après la naissance...Mais dans les faits, il arrive souvent que malgré tous vos kilos perdus, vos pantalons « coincent » encore au niveau des hanches !

Les solutions

Les kilos rebelles disparaîtront grâce à quelques efforts ! Laissez le temps au temps et n'attaquez pas le sport bille en tête après votre accouchement : attendez pour cela le feu vert de votre médecin, votre sage-femme ou votre kinésithérapeute, vous devez absolument avoir terminée votre rééducation périnéale (et éventuellement abdominale) avant d'envisager toute activité « brûle-graisse ».

L'allaitement est paré de nombreuses vertus, notamment celle de faire perdre du poids... En réalité, la production de lait par votre corps est une grosse consommatrice d'énergie : voilà pourquoi l'allaitement peut vous fatiguer, nécessite que vous vous alimentiez correctement et peut éventuellement vous faire fondre !

L'organisme va en effet piocher dans vos réserves... Une bénédiction !

Enfin, si votre bassin s'est élargi, il n'y a pas grand-chose à faire... En revanche, si vous ressentez des douleurs, un gêne persistante dans cette région, n'hésitez pas à consulter un kinésithérapeute, voire un ostéopathe qui saura vous « remettre d'aplomb » !

La poitrine

Avec votre ventre, c'est la partie de votre corps qui se modifie de la façon la plus spectaculaire ! Même si vous aviez très peu de poitrine avant votre grossesse, vos seins vont de toute façon prendre du volume : la faute aux hormones ! Ils se préparent à produire du lait...

Après l'accouchement, vous pouvez déchanter : si vous allaitez, vos seins resteront volumineux, mais une fois votre bébé sevré, il se peut qu'ils subissent un « coup de mou » : moins fermes, légèrement tombants, avec une sensation de « vide »... Sans compter les vergetures !

Les solutions

Pour garder une belle poitrine après la naissance, il faut agir...avant ! L'aspect tombant et, dans une certaine mesure, les vergetures, apparaissent si :

  • votre prise de poids est trop brutale durant votre grossesse
  • vos soutiens-gorge n'ont pas été utilisés correctement durant ces neuf mois
  • Enfin, si votre montée de lait après l'accouchement est trop précoce (avant 3 à 6 jours).

Pour éviter ces désagréments et retrouver votre poitrine, veillez à contrôler un minimum votre prise de poids, qui doit être très progressive ; cela a en outre l'avantage de ménager votre corps tout entier, de faciliter la perte des kilos et peut même éviter les vergetures...

Choisissez le bon soutien-gorge, adapté à votre stade grossesse, et essayez de le porter le plus souvent possible, même la nuit !

Enfin, en cas de montée de lait brutale, parlez-en à votre sage-femme ou au personnel de la maternité : ils vous apprendront à masser vos seins pour les désengorger, et pourront vous initier au tire-lait...un accessoire qui peut vous sauver !

Le ventre

En première ligne pendant la grossesse, votre ventre est la partie de votre corps qui a subi les changements les plus rudes... Distendue progressivement durant neuf mois, la peau est étirée à son maximum ! Résultat, après l'accouchement : c'est flasque, ça « pendouille »... Pas réjouissant !

De plus, bien que vous ayez perdu immédiatement après l'accouchement un certain nombre de kilos, votre ventre peut continuer à vous paraître gonflé : votre corps n'a pas encore éliminé tous les fluides et votre utérus prend son temps pour revenir à sa taille initiale...

Quand à vos abdos, ils ont eux aussi souffert de votre prise de poids et de la modification de votre centre de gravité : distendus eux aussi, ils ne « gainent » plus votre abdomen et ont besoin d'un bon coup de fouet !

Les solutions

Tout d'abord, se laisser le temps ! Le corps ne se remet pas facilement d'une grossesse et d'un accouchement ; ce n'est pour rien que l'adage dit qu'il faut « neuf mois pour faire un bébé, et au moins autant pour retrouver sa ligne » !

La peau est un organe extensible, mais contrairement à un élastique, qui reprend sa forme initiale dès que vous cessez de le tendre, elle a besoin de temps ! Avec la patience, votre meilleur allié pour retrouver une peau bien tendue, c'est encore la crème, ou l'huile : en vous hydratant très fréquemment, en vous massant régulièrement, vous l'aidez à se remettre de ces mois éprouvants ; en plus, vous prenez soin de vous et vous vous faites plaisir !

Vos abdominaux ont besoin d'une attention toute particulière : cet ensemble de muscles est en effet primordial pour le maintien du corps et des organes. De très nombreux gestes de la vie quotidienne les sollicitent sans qu'on s'en rende compte, ils travaillent donc beaucoup ! Pour récupérer des abdos en bonne santé, suivez sans hésiter les séances de rééducation abdominale qui vous ont été prescrites. Une fois votre rééducation terminée, c'est le bon moment pour entamer un sport qui vous donnera des abdos toniques : gym douce, natation, aquagym, vélo... Et même cours d'abdos fessiers pour les plus sportives (ou les plus motivées !) !

Le dos

Aïe aïe ! Pendant la grossesse, les douleurs dorsales arrivent en bonne place au hit-parade des désagréments ! Votre centre de gravité s'est en effet déplacé toujours plus en avant au fur et à mesure de votre prise de poids ; résultat : vous avez adopté spontanément une mauvaise posture.

En laissant le poids de votre ventre tirer votre colonne vertébrale vers l'avant et en vous cambrant, vous avez trop sollicité vos lombaires, d'où des douleurs... Qui peuvent persister après la naissance ! Ces désagréments peuvent être handicapants, car vous aller énormément solliciter votre dos durant les premiers mois de votre grossesse : porter bébé, le prendre dans son lit, l'y déposer, lui donner le bain...

Enfin, durant l'accouchement, le bas de votre colonne vertébrale (le sacrum, correspondant aux dernières vertèbres) bouge et s'écarte vers l'arrière pour laisser passer votre bébé ; il reprend ensuite sa place, mais ce mouvement inhabituel peut vous laisser une sensation de gêne persistante !

Les solutions

Il faut vous ré-é-qui-li-brer ! Mais pour cela, encore faut-il savoir quelle est la bonne posture à adopter pour ménager vos vertèbres...Il faut vous tenir très droite : imaginez qu'une ficelle vous tire la tête vers le plafond ! Pensez aussi à relâcher vos épaules. Et surtout, profitez de vos séances de rééducation pour évoquer votre dos avec votre praticien (kiné ou sage-femme) : suivez leurs conseils...

Parce qu'un bon maintien du dos affecte tout votre corps (par exemple... les abdominaux !), la bonne idée est de pratiquer un sport bénéfique pour lui...Le reste coulera de source ! Pensez à la natation, « le » sport du dos par excellence, mais aussi certaines disciplines posturales comme la méthode Feldenkrais, le yoga, le Pilates...

Vous aimerez aussi

Les papas auraient une poussée hormonale...

Santé : Les papas auraient une poussée hormonale pendant l'accouchement

Des scientifiques israéliens ont démontré que les papas réclamaient plus de câlins avec leur bébé lors de...
Lire la suite

Top articles

Le meilleur des actus et des articles – semaine du 16 septembre

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus