Violences obstétricales : connaître ses droits

Après la polémique apparue cet été suite à sa dénonciation des « violences obstétricales » subies par les femmes, Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes, avait appelé de ses vœux la rédaction d’un document d’information.
Violences obstétricales : connaître ses droits
Violences obstétricales : connaître ses droits

C’est la fondation pour les Femmes qui est à l’origine de ce guide juridique et pratique. Titré « Accouchement, mes droits, mes choix », il vise à informer les futures mères ainsi qu’à rappeler des informations trop souvent passées sous silence par le corps médical. En préambule, il est donc rappelé qu’aucun acte médical ne doit être pratiqué sans avoir recueilli le consentement éclairé du patient, comme le veut le code de Santé publique.

Un rappel qui vise expressément l’épisiotomie, point de désaccord entre les autorités et le corps médical. Cette incision du périnée ne devrait être pratiquée que très exceptionnellement ; or, elle reste, dans certains établissements, quasi-systématique et souvent traumatisante pour les femmes qui sont rarement au courant de la pratique, et, par conséquent, d’accord !

Le guide rappelle également que la position d’accouchement gynécologique (sur le dos) n’est en aucun cas une obligation si le travail se déroule bien. La mère devrait pouvoir choisir une position où elle se sent bien : assise, à quatre pattes, sur le côté… Bref, ce document rappelle ce qui devrait être une évidence : celle qui accouche a des droits, mais il faut les revendiquer et se faire entendre. Les auteurs encouragent donc toutes les futures parturientes à rédiger leur projet de naissance en consignant leurs souhaits. Un document à partager avec l’équipe médicale en charge du suivi de la grossesse, pour se garantir des mauvaises surprises.

Le guide « Accouchement, mes droits, mes choix » est librement téléchargeable sur le site de la Fondation des Femmes.

Publié le 06-10-2017 à 11:49 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

VIH : encore trop de contamination mère/enfant…

VIH : ENCORE TROP DE CONTAMINATION MÈRE/ENFANT ...

VIH : encore trop de contamination mère/enfant...
Lire la suite

Mes deux accouchements complètement différents

Mes deux accouchements complètement différents

Tatiana a accouché de ses filles en 2008, puis en 2010. Deux accouchements très différents qui prouvent...
Lire la suite