Violences conjugales : mieux prendre en charge les enfants

Les enfants ne sont pas assez pris en compte dans la prise en charge des violences conjugales. L’observatoire national de l’enfance en danger met en évidence cette situation dans un rapport rendu public il y a quelques jours.
Image d'illustration



Depuis le début des années 2000, les violences faites aux femmes font l’objet d’une médiatisation et d’une sensibilisation accrue. Une très bonne chose, selon l’observatoire national de l’enfance en danger (Oned) ! Cependant, l’organisation note un "déficit de prise en compte" des enfants dans ce domaine. Enfant victime, enfant témoin, enfant exposé : ils se trouvent au centre de ces violences conjugales et n’en ressortent pas indemnes.

"Un contexte néfaste"

Syndrome de stress post-traumatique, changements d’humeur, de comportement, agressivité constituent autant de signes qui permettraient aux travailleurs sociaux de repérer un enfant vivant dans un climat de violences conjugales, "un contexte néfaste, propice à l’émergence de difficultés, de troubles et de retards". Selon ce rapport, 4 millions d’enfants en France seraient concernés par les violences conjugales.

Publié le 19-12-2012 à 14:39 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #psycho

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Journée internationale de l'amitié le 30 juillet

Aujourd'hui, partout dans le monde, on célèbre la journée internationale de l'amitié !
Lire la suite

Devenir maman

Devenir maman

Ça y est, vous l'avez attendu, et enfin bébé est là : félicitations, vous êtes maman ! Et vous...
Lire la suite

Psycho 6-18 mois : Les premières séparations

Psycho 6-18 mois : Les premières séparations

Entrée en crèche ou chez la nounou, week-end ou vacances : c'est le temps des premières séparations....
Lire la suite