Vincent Peillon ne veut pas de débats de la société dans les écoles

Pour Vincent Peillon, les débats de la société ne doivent pas entrer à l’école. Des déclarations qui s’inscrivent dans le débat entourant le projet de loi favorable au mariage homosexuel.
Image d'illustration



Selon Vincent Peillon, Ministre de l’Éducation nationale, il faut veiller à "ne pas importer dans l’école des débats de la société". Et le ministre d’insister sur la neutralité de l’école publique ou privée : "Nous ne faisons pas dans l'école de prosélytisme, nous veillons à respecter toutes les consciences", a-t-il ajouté. Ces déclarations s’inscrivent dans le débat entourant le mariage homosexuel, mais viennent aussi tenter d’éteindre une polémique naissante.

Le retour d’une vieille guerre

En effet, le Ministre a envoyé vendredi dernier aux recteurs d’académie un courrier leur demandant "la plus grande vigilance" sur les débats entourant le mariage homosexuel dans les établissements scolaires catholiques, « afin qu’ils n’alimentent pas l’homophobie ». Une missive qui vaut au ministre de l’Éducation de se voir accuser de vouloir rallumer les rivalités entre l’enseignement public et l’enseignement catholique. Depuis, les réactions de tous bords se font entendre.

Publié le 09-01-2013 à 16:15 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Enfant non francophone : la prise en charge à l'école

Enfant non francophone : la prise en charge à l'école

Enfant adopté, non francophone, enfant vivant de façon nomade, enfant du voyage, enfant de migrant... Ces...
Lire la suite

Un enfant de 2 ans meurt après avoir été oublié dans un car scolaire

Un enfant meurt, oublié dans un bus en Martinique

Un drame horrible a eu lieu mardi 2 octobre à Rivière-Pilote en Martinique. Un enfant de 2 ans, oublié dans...
Lire la suite

Versement de l’ARS : le point

Versement de l'ARS : le point

C'est aujourd'hui qu'est versée l'Allocation de Rentrée Scolaire (ARS). A qui, comment, combien... On fait...
Lire la suite