Vers un congé parental plus court ?

Image d'illustration

Pas évident de retrouver sa place sur le marché du travail à l’issue d’un congé parental d’éducation (CPE) ! Pour faciliter le retour à l’emploi des femmes (ce sont les mères qui bénéficient, à 98%, du congé parental d’éducation), La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, envisage de réduire la durée de ce congé, tout en le rémunérant davantage.

Pour l’heure, le CPE, d’une durée de 3 ans, est payé un peu plus de 500 € par mois. Selon la ministre et les partenaires sociaux, cela représente à la fois un frein à l’évolution professionnelle des femmes et à la parité : en effet, si les mères sont si nombreuses à profiter du CPE, c’est parce que, traditionnellement, elles touchent un salaire moins important que leur conjoint… Sans compter que le papa au foyer n’est pas encore tout à fait rentré dans les mœurs !

Najat Vallaud-Belkacem souhaite donc rendre le congé parental d'éducation plus attractif pour les pères et moins handicapant pour les mères. Des mesures d’accompagnement au retour à l’emploi, des bilans de compétences ou des formations pourront être, à l’avenir, proposés aux mamans qui souhaitent retrouver une vie active.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Une mère rattrape son enfant de 5 ans jeté par la fenêtre par son mari

Une mère rattrape son enfant de 5 ans jeté par la fenêtre par son mari

Au Havre, un enfant de 5 ans est sauvé de justesse par sa mère. Suite à une violente dispute de ses...
Lire la suite

Un drôle de lâcher de bébé

Elle essaie d'attraper le bouquet de la mariée et lâche son bébé. Le vidéo de la scène publiée sur Youtube...
Lire la suite

Violences éducatives : une campagne choc

Lancée par la Fondation pour l’Enfance, cette campagne de sensibilisation rappelle une évidence :...
Lire la suite