Vers un congé parental plus court ?

Image d'illustration

Pas évident de retrouver sa place sur le marché du travail à l’issue d’un congé parental d’éducation (CPE) ! Pour faciliter le retour à l’emploi des femmes (ce sont les mères qui bénéficient, à 98%, du congé parental d’éducation), La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, envisage de réduire la durée de ce congé, tout en le rémunérant davantage.

Pour l’heure, le CPE, d’une durée de 3 ans, est payé un peu plus de 500 € par mois. Selon la ministre et les partenaires sociaux, cela représente à la fois un frein à l’évolution professionnelle des femmes et à la parité : en effet, si les mères sont si nombreuses à profiter du CPE, c’est parce que, traditionnellement, elles touchent un salaire moins important que leur conjoint… Sans compter que le papa au foyer n’est pas encore tout à fait rentré dans les mœurs !

Najat Vallaud-Belkacem souhaite donc rendre le congé parental d'éducation plus attractif pour les pères et moins handicapant pour les mères. Des mesures d’accompagnement au retour à l’emploi, des bilans de compétences ou des formations pourront être, à l’avenir, proposés aux mamans qui souhaitent retrouver une vie active.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le meilleur des actus et des articles – semaine du 28 janvier

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite

Le meilleur des actus et des articles – semaine du 13 janvier

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite