Vaccins : le sucre contre la douleur ?

La première année de bébé est marquée par de multiples piqûres, afin de respecter le calendrier vaccinal. Une période pas vraiment drôle pour les tout petits ! Que faire ?
Image d'illustration



Les vaccins : on s’y rend la boule au ventre, en tant que maman, tant les pleurs de bébé, même s’ils ne durent pas, nous font mal au cœur ! On connaît toutes les patches anesthésiants, prescrits par certains pédiatres en vue d’une injection, mais leur manipulation n’est pas toujours facile, leur coût, certain, et leur efficacité, pas toujours évidente…

Des scientifiques de l’université de Jordanie ont fait l’analyse de plusieurs études menées ces dernières années sur le moyen de réduire la douleur ressentie par les bébés au moment d’un geste douloureux comme une piqûre. Leurs conclusions ? Le remède le plus efficace serait le sucre ! En effet, si on fait boire au tout petit une boisson sucrée deux minutes avant l’injection, la durée de ses pleurs est diminuée de 10 secondes par rapport à un bébé qui n’aurait reçu que de l’eau !

En seconde position arrive le contact peau à peau avec la maman. Une sensation apaisante pour bébé ! Le top : parvenir à concilier les deux. A noter que d’autres spécialistes et de nombreux pédiatres recommandent aux mamans allaitantes de donner le sein à bébé au moment du vaccin : le réflexe de succion contribue en effet à calmer l’enfant…

Publié le 07-03-2013 à 14:06 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

soigner les migraines de Bébé

Peurs, stress et angoisses : les maux de tête

Les maux de têtes ne sont pas réservés aux adultes : les enfants sont aussi touchés, et bien plus...
Lire la suite

Coronavirus : protéger les enfants et les futures mamans

Coronavirus : femmes enceintes et jeunes mamans, comment protéger vos enfants ?

L'épidémie de coronavirus est arrivée en France. A ce jour, plus de 70 cas sont recensés en France. On fait...
Lire la suite

Grossesse gémellaire et prématurité : la progestérone, une alliée

Grossesse gémellaire et prématurité : la progestérone, une alliée

Bien connue pour son action bénéfique en cas de col de l'utérus raccourci prématurément, la progestérone...
Lire la suite