Vaccins : la polémique sur l’aluminium fait rage

Les vaccins sont-ils nocifs ? Ou plutôt, les sels d’aluminium qu’ils contiennent les rendent-ils nocifs ? Des soupçons existent depuis plusieurs années sur la dangerosité des vaccins et un collectif de chercheurs a relancé le débat en début de semaine.
Image d'illustration



Les sels d’aluminium en petite quantité dans les vaccins permettent de favoriser la réaction immunitaire. Cependant, ces composés ne disparaissent pas immédiatement de l’organisme. Certaines études ont même montré qu’ils se déplaçaient : ils pourraient même provoquer douleurs musculaires et articulaires, ainsi qu’une forte fatigue. Une affection identifiée par le professeur de médecine de l’hôpital Henri-Mondor, Romain Gherardi. Il note que ces symptômes se développent 11 mois environ après un vaccin et pourraient toucher 5 % de la population.

Le financement des recherches suspendu

Pour ce professeur et plusieurs autres chercheurs, les recherches sur les effets des sels d’aluminium doivent se poursuivre. En revanche, l’Agence nationale de sécurité des médicaments a décidé de stopper le financement de ces études qui ne font pas l’unanimité. Une erreur pour les chercheurs qui estiment que le public risque de perdre confiance en la vaccination. La polémique se poursuit !

Publié le 16-11-2012 à 14:19 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les bobos à l’école : chutes et coups

Les bobos à l'école : chutes et coups

L'école est un lieu de vie et d'apprentissage. Parfois des petits accidents peuvent arriver : chutes,...
Lire la suite

Pleurs de bébé : les décrypter pour comprendre son état de santé

Décrypter les pleurs de bébé : le graal de tous les parents ! Pour enfin comprendre ce que bébé...
Lire la suite

L'hypermétropie chez l'enfant

L'hypermétropie

Quand voir de près est un problème. La vision de l'enfant en bas âge est un mécanisme fragile et en...
Lire la suite